Sous l'œil d'Hitler | Livres Hebdo

Par Laurent Lemire, le 15.03.2019 Essai/France 27 mars Michaël Foessel

Sous l'œil d'Hitler

Michaël Foessel - Photo HANNAH ASSOULINE/PUF

Le philosophe Michaël Foessel a lu la presse de 1938 pour comprendre la montée de l'extrême droite. Il y décèle des coïncidences surprenantes avec 2018.

Peut-on lire le passé en faisant abstraction du présent, c'est-à-dire d'un passé dont on ignorerait le futur ? Evidemment non ! Michaël Foessel s'y est risqué. Il faut dire qu'il est philosophe, pas historien, et que ce type de défi ne lui fait pas peur. C'est aussi un homme de conviction, engagé à gauche, qui décèle des coïncidences surprenantes entre hier et aujourd'hui. Il sait aussi que les fa

Lire la suite (2 560 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre