Spawn : Neil Gaiman a été spolié une deuxième fois

Spawn : Neil Gaiman a été spolié une deuxième fois

Neil Gaiman

Spawn : Neil Gaiman a été spolié une deuxième fois

Trois des personnages de la bande dessinée de Todd McFarlane avaient bien été créés par l'auteur de Coraline.

Par Vincy Thomas,
avec vt Créé le 15.04.2015 à 19h12

La juge Barbara Crab a donné raison à Neil Gaiman, l'auteur de Coraline et Stardust, dans l'affaire l'opposant à Todd McFarlane, créateur de la série BD Spawn.

Dans son jugement rendu public le 3 août, elle reconnaît que le démon Dark Ages Spawn et les deux anges féminins, Domina et Tiffany, sont déclinés à partir de personnages créés par Neil Gaiman.

Déjà il y a huit ans, un jury avait émis le même avis avec d'autres personnages : Medieval Spawn, Angela et Cogliostro. Mais à l'époque aucune des deux parties n'était tombée d'accord sur le montant dû au véritable créateur.

Or, la juge Crabb a été convaincue par la défense de Gaiman que Dark Ages Spawn n'était qu'une déclinaison de Medieval Spawn et que Domina et Tiffany étaient des copies d'Angela. « Ils sont assez similaires pour être considérés comme des contrefaçons puisqu'ils ont été produits et vendus par un autre que celui qui en détenait les droits. »

Elle a ordonné à Todd McFarlane de faire connaître avant le 1er septembre le chiffre d'affaires de ces personnages, que ce soit avec la vente de bandes dessinées ou les produits qui en sont dérivés.

Spawn a été créé en 1992 et a été adapté au cinéma en 1997. Un nouvel épisode est d'ailleurs en préparation. En France, la série est éditée chez Delcourt. Le volume 8 est paru en juin dernier. Aux Etats-Unis, Spawn en est à son douzième tome. Les trois nouveaux personnages sont apparus dans le neuvième album.

Neil Gailman est publié en France par Au Diable Vauvert, Hugo et compagnie et Albin-Michel Jeunesse.

Les dernières
actualités