Fondateur des éditions Mémoire d'encrier, à Montréal, Rodney Saint-Éloi revêt sa casquette de poète pour la rentrée. Dans le recueil Nous ne trahirons pas le poème, disponible dans sa maison le 2 janvier, l'auteur d'origine haïtienne présente sa poésie comme une main tendue vers l'autre, un élan d'espoir « face au désastre contemporain ».

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités