Tous les mondes possibles à la médiathèque d'Angoulême

Tous les mondes possibles à la médiathèque d'Angoulême

La manifestation syndicale © Anne-Laure Walter/LH

Tous les mondes possibles à la médiathèque d'Angoulême

La future médiathèque d'agglomération, composée de cinq cubes colorés, a été confiée à l'architecte Françoise Raynaud. Ouverture prévue : 2013.

Par Laurence Santantonios,
avec ls Créé le 15.04.2015 à 21h00

C'est Françoise Raynaud, ancienne collaboratice de Jean Nouvel (cabinet Loci Anima), qui a été choisie pour la future médiathèque du Grand Angoulême.

Le bâtiment de 5600 m2, très innovant avec ses 5 cubes colorés juxtaposés, trônera au milieu d'un jardin, dans le quartier de L'Houmeau, près de la gare TGV.

“C'est un lieu unique conçu pour rassembler des publics différents que l'on soit un lecteur classique ou un utilisateur des techniques numériques”, a déclaré Philippe Lavaud, maire de la ville et président du Grand Angoulême, qui entend faire de ce projet une réalisation phare de son mandat.

“C'est une volonté politique forte. Le pari, c'est de rendre l'usage de la culture gratuite au plus grand nombre. ça devait se traduire par un projet architectural contemporain qui rende compte de la pensée de l'homme face à de tels enjeux”.

Chaque “boîte” (environ 1 000m2) sera modulable en fonction de l'évolution des usages.

Le cahier des charges imaginait la juxtaposition de différent mondes : le monde de la création, consacré aux documents d'art, plus le sport et un espace BD en relation avec la Cité de l'image ; le monde de la compréhension dédié à la connaissance, à l'information, la formation et l'étude; le monde de l'imagination dévolu à la littérature, plus un espace “petite enfance”...

L'espace “D'un monde à l'autre”, qui reliera les différentes parties sera aussi un lieu d'échanges ou de repos, où l'on pourra prendre un café, consulter les journaux, découvrir une exposition, écouter un concert ou musarder dans un grand jardin intérieur et extérieur.

Le chantier de la médiathèque a été évalué à 31,5 millions d'euros, dont 12 millions d'euros HT pour la construction du seul bâtiment.

L'ouverture au public est prévue en décembre 2013.
15.04 2015

Auteurs cités

Les dernières
actualités