Roman/PérOu 4 mars Gustavo Rodriguez

La littérature sud-américaine se montre très inventive. Inspirée par la réalité sociopolitique, elle laisse exploser des voix romanesques bigarrées. Gustavo Rodriguez est une célébrité au Pérou, sa terre natale. Il a choisi la voie de la fiction pour exprimer son ressenti sur les injustices de la vie.

Trinidad Rios a grandi sans père. Elle est le fruit d'un amour de jeunesse, dont il se serait lassé. Sa fille a affronté la jungle et la misère, mais cela lui a conféré un tempérament d'effrontée. À 30 ans, elle semble ne plus avoir la vie devant elle. Cette femme, sous dialyse, réalise qu'elle a besoin d'un rein. « Elle avait imaginé que chacun portait en soi une petite bombe qui parfois explosait en fonction de la malchance. »

Donneur potentiel : son géniteur, qui a disparu dans la nature. Trinidad doit donc le retrouver. Cette quête la mène vers un clone des Bee Gees. Eh oui, Daniel s'est reconverti en chanteur de rock. Le roi des fiestas s'avère un spécialiste des « cœurs brisés et des enfants disséminés ». Bref, « un vrai queutard », fier de l'être. Il vit avec Zoila, qui le vénère. « Elle le rachèterait de toutes ses conneries passées. » Mais l'arrivée de Trinidad la transforme en furie. « Tu vas donner un rein à cette fille... Mais à moi, tu ne m'as jamais donné ton cœur. » Daniel est un peu dépassé. Trinidad et lui ont le même menton fendu, or « il n'y a rien de plus sublime que de partager avec sa fille une partie de soi-même ».

Inspiré par le langage de la rue, l'auteur nous plonge dans des milieux populaires. Il nous parle de son pays, où règne la dichotomie entre une convivialité joviale et une violence quotidienne. Celles-ci revêtent un esprit telenovela, pop et funky, à l'image de ses personnages hauts en couleur.

Gustavo Rodríguez
Les matins de Lima - Traduit de l'espagnol par Margot Nguyen Béraud
Éditions de l’Observatoire
Tirage: 3 000 ex.
Prix: 21 euros ; 272 p.
ISBN: 9791032908365





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités