Parution

Un essai sur la censure et la liberté de publier

Extrait d'Interdiction de Publier

Un essai sur la censure et la liberté de publier

Une histoire de la censure. De Socrate à Saviano, de l'église catholique à Apple, la censure a pris de multiples visages et a su renaître jusque dans les démocraties les plus mâtures. Double ponctuation sort Interdiction de publier le 24 septembre.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 23.09.2020 à 19h40,
Mis à jour le 23.09.2020 à 20h00

L'éditeur Double ponctuation publie le 24 septembre Interdiction de publier de Jean-Yves Mollier.  L'auteur, professeur émérite à l'Université de Versailles et historien spécialiste du livre et de l'édition, remet ainsi en perspective l'histoire de la censure, mais décrypte également les nouvelles formes que prend cette censure, "ce phoenix toujours renaissant".

Que le pouvoir soit politique ou religieux, les interdictions de publications ont toujours existé, plaçant parfois l'auteur en prison ou le contraignant à l'exil. Plus sournoisement, le marché économique et les technologies ont amené une nouvelle forme de censure, notamment en limitant ou orientant les choix de lectures. Le blasphème, le sexe, les secrets d'Etat ou la vie privée sont autant de sujets qui conduisent éditeur et auteur au tribunal ou tout simplement loin des algorithmes des places marchandes en ligne ou des rayons de librairies.

Dans cet ouvrage passionnant et clair, Jean-Yves Mollier n'oublie pas de pointer du doigt la censure morale et le politiquement correct, qui s'agrège aujourd'hui dans une "cancel culture" menaçant la liberté de publier. Cet essai à vocation panoramique, et qui appelle les éditeurs à braver les interdits, a bénéficié de l'appui de l'Union internationale des éditeurs, créatrice du prix Voltaire de la liberté de publier. Le Pen Club organisera un débat autour de l'ouvrage le 13 octobre à Paris. L'auteur devrait également se rendre aux Rendez-vous de l'Histoire de Blois.

Par ailleurs, alors même que Etienne Galliand, directeur de la maison n'avait démarché aucun confrère étranger, l'éditrice et journaliste iranienne expatriée Azadeh Parsapour (Nogaam Publishing) a acquis les droits pour le traduire en Farsi.

Editeur responsable et raisonnable, adepte du "slow publishing" et membre de l'Association pour l'écologie du livre, Double ponctuation (diffusé par Cedif, distribué par Pollen) a prévu un petit tirage pour le lancement (600 exemplaires) et une promotion axée sur les librairies. Son catalogue s'enrichira en début d'année de deux essais: Les Alternatives - Écologie, économie sociale et solidarité : l’avenir du livre ? dans la collection "Bibliodiversité" et Déprivilégier le genre du sociologue Arnaud Alessandrin.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités