Un loser magnifique | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 07.09.2018 BD/France - 14 sept. Pierre-Henry Gomont

Un loser magnifique

Après son adaptation remarquée de Pereira prétend de Tabucchi, Pierre-Henry Gomont brosse le portrait personnel et habité d'un père incompétent et narcissique.

Pierre-Henry Gomont, qui a fait ses débuts dans la bande dessinée en 2010, s'est particulièrement fait remarquer il y a deux ans par une adaptation de
Pereira prétend d'Antonio Tabucchi (Sarbacane, 2016) (1). Il revient aujourd'hui avec son roman graphique le plus ambitieux et le plus personnel. Sur 190 pages portées par une énergie réjouissante, il brosse le portrait habité de Gabriel Lesaffre, b

Lire la suite (2 720 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre