Une bonne Aryenne | Livres Hebdo

Par Sean James Rose, le 19.06.2020 Roman/France 19 août Hervé Bel

Une bonne Aryenne

Hervé Bel - Photo DR/STOCK

Belle, blonde et nazie : avec Erika Sattler, Hervé Bel donne corps à la banalité du mal.

Elle est « belle, très belle, et elle le sait. Vingt-quatre ans, grande, une poitrine généreuse qui sait se tenir. Des hanches larges. Un corps à aimer, un visage à adorer, un visage inspirant tantôt la sensualité, tantôt la poésie. Blonde, des yeux bleus [...]. » Erika est la parfaite nazie : non seulement ses traits correspondent aux canons de la beauté « aryenne » tels que définis par Adolf Hit

Lire la suite (2 100 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Livre cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre