Poche

Une collection dédiée au féminisme chez Points

Chloé Delaume - Photo HERMANCE TRIAY/SEUIL

Une collection dédiée au féminisme chez Points

La collection sera inaugurée le 8 avril avec quatre titres dont l’inédit Sororité, rédigé par un collectif de quatorze autrices dirigé par Chloé Delaume.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
Créé le 25.02.2021 à 12h01,
Mis à jour le 26.02.2021 à 08h03

Points lance le 8 avril une collection dédiée au féminisme. Dirigée par Gabriela Larrain, elle proposera à la fois des titres de fiction et de non-fiction. "En publiant les nouvelles voix et les classiques des pensées féministes, notre ambition est claire : créer un espace éditorial à part entière, encore inédit en poche, qui donne la parole aux femmes et aux minorités de genre face à une invisibilisation encore largement répandue", annonce la maison dans un communiqué. L’éditeur de poche inscrit son engagement jusque dans sa charte graphique en intégrant dans son logo l’un des symboles féministes et en parant ses couvertures de violet. 
 
Le logo de la collection dédiée au féminisme de Points. - Photo ©POINTS

La collection sera inaugurée avec le titre inédit Sororité rédigé par un collectif de quatorze autrices dirigé par l’écrivaine Chloé Delaume, lauréate du prix Médicis 2020 pour Le cœur synthétique (Le Seuil). A travers des récits, des fictions, des poèmes ou des chansons, elles mènent une réflexion collective sur la sororité, envisagée comme un outil du pouvoir féminin. Trois autres livres seront réédités en poche le 8 avril : Le regard féminin d’Iris Brey (publié chez L'Olivier en 2020), Le sexe selon Maïa de Maïa Mazaurette (publié à La Martinière en janvier 2021) et Testo Junkie de Paul B. Preciado (publié chez Grasset en 2008). Quatre titres supplémentaires sont prévus pour cette année.
 

Les quatorze autrices de Sororité

L’autrice, compositrice, interprète Juliette Armanet, les journalistes et autrices Lauren Bastide, Iris Brey et Alice Coffin, les romancières Estelle-Sarah Bulle, Lola Lafon et Lydie Salvayre, la comédienne et menteuse en scène Rébecca Chaillon, la chanteuse, compositrice et interprète Jeanne Cherhal, la chercheuse et spécialiste de la condition féminine à l’époque contemporaine Camille Froidevaux-Metterie, la blogueuse et poète Kiyémis, la politologue et fondatrice du réseau Classe/Genre/Race Fatima Ouassak, la journaliste, réalisatrice et écrivaine Ovidie et la spécialiste en études africaines-américaines et de la diaspora noire-africaine Maboula Soumahoro.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités