Edition

Une nouvelle revue féministe arrive en librairie

La couverture du premier numéro de "La Déferlante".

Une nouvelle revue féministe arrive en librairie

Revue trimestrielle engagée et grand public consacrée aux féminismes et au genre, La Déferlante lance son premier numéro le 4 mars. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
Créé le 04.02.2021 à 17h41,
Mis à jour le 04.02.2021 à 18h00

Au terme d’une campagne de financement participatif ayant permis de réaliser 9563 préventes, La Déferlante arrive en librairie le 4 mars avec un premier numéro consacré à "Naître : aux origines du genre". La diffusion-distribution de cette revue trimestrielle, consacrée aux féminismes et au genre, est assurée par Harmonia Mundi. 

"Nous avons travaillé sur ce projet pendant quasiment deux ans. L’idée est née dans une librairie : nous avons constaté que les femmes étaient très peu présentes dans les revues. Ceci est un paradoxe avec le bouillonnement que l’on sent dans les champs intellectuels, militants, artistiques et littéraires", explique Marie Barbier, l’une des quatre cofondatrices de La Déferlante

Marie Barbier, Lucie Geffroy, Emmanuelle Josse et Marion Pillas se sont entourées d’un comité rédactionnel composé de dix-sert universitaires, journalistes, militants et militantes pour accompagner la revue. Un comité nécessaire pour "multiplier les regards et raconter tous les féminismes d’aujourd’hui". 

Pour son premier numéro, La Déferlante propose notamment un entretien croisé entre la réalisatrice et scénariste Céline Sciamma et l’écrivaine Annie Ernaux, des chroniques de l’éditeur Martin Page et de l’auteure Kaoutar Harchi, des extraits de Sister Outsider de Audre Lorde, disponible chez Mamamélis. Coline Guérin et Jul’ Maroh signent une bande dessinée consacrée à des femmes engagées contre un projet nucléaire à Plogoff (Bretagne) en 1974. 

Accorder une telle place au livre était "une évidence" pour Marie Barbier, tant ces derniers participent aux "débats foisonnants" sur le féminisme et le genre. "Au-delà du livre, nous voulons donner une carte blanche dans chaque numéro à une autrice ou une écrivaine", explique-t-elle. Alice Zeniter inaugure la première carte blanche en retraçant le destin de l’écrivaine afro-américaine Zora Neale Hurston.  
 

Une nouvelle agence de presse féministe

Créée en septembre 2015 par l’activiste franco-canadienne Rebecca Amsellem et produite par Gloria Media, la newsletter féministe Les Glorieuses lance en février son agence de presse féministe et internationale : IMPACT. Accessible gratuitement par newsletter en français et en anglais, IMPACT entend analyser sur un rythme mensuel "des politiques qui ont un impact sur la vie des femmes, dans une perspective internationale", explique l’équipe dans son numéro zéro envoyé en janvier dernier. 

Les Glorieuses proposent également depuis quatre ans Les petites Glo, à destination des adolescentes, et a lancé en octobre dernier #Economie, consacrée aux inégalités économiques liées aux discriminations de genre et de race. Gloria Media revendique une communauté de 180 000 personnes inscrites à ses newsletters.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités