Une exposition littéraire censurée à Rio de Janeiro | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 16.01.2019 à 16h31 (mis à jour le 18.01.2019 à 10h11) Brésil

Une exposition littéraire censurée à Rio de Janeiro

L'installation du collectif Es Uma Maluca autour de laquelle les artistes devaient échanger avec les spectateurs - Photo VAGNER ROSA

Le gouverneur de l’Etat de Rio de Janeiro a ordonné la fermeture, à la Maison France-Brésil, de l’exposition "Littérature exposée".

Le gouverneur de l’Etat de Rio de Janeiro, Wilson Witzel, fervent soutien du nouveau président brésilien d’extrême droite Jair Bolsonaro, a ordonné, dimanche 13 janvier, la fermeture de l’exposition "Littérature exposée" qui se tenait à la Maison France-Brésil, révèle le quotidien O Globo. Le collectif d’artistes Es Uma Maluca, critique de la torture durant la dictature militaire au Brésil (1964-... Lire la suite (1 110 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre