Une librairie pour la littérature afro-caribéenne | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 24.02.2017 Boulogne-Billancourt

Une librairie pour la littérature afro-caribéenne

Roxane Yap fonde une librairie hybride à Boulogne-Billancourt. - Photo DR/COLLECTION PARTICULIÈRE

Lis Thés Ratures, qui a ouvert ses portes le 31 janvier à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), se fonde sur un concept original mêlant librairie, salon de thé et espace de coworking, où les gens peuvent venir s’installer et travailler. Dans ce lieu de vie et d’échanges, d’une surface de 125 m2, situé à proximité de différents commerces près du pont de Sèvres, l’espace librairie occupe environ 40 m2 avec une offre très tournée vers la littérature afro-caribéenne. Un choix que la gérante, Roxane Yap, une Franco-Camerounaise de 27 ans, libraire depuis huit ans, explique par le manque d’offre "d’auteurs africains, afro-descendants et créoles" constaté lors de ses précédentes expériences dans les chaînes culturelles. "Alors qu’il y a une demande, l’offre se révèle insuffisante, et surtout peu visible et mal valorisée", s’agace la jeune entrepreneuse.

A côté d’une sélection de polars, genre qu’elle affectionne particulièrement, et de littératures diverses, Roxane Yap a organisé le cœur de son offre autour d’une segmentation atypique, à savoir littérature "africaine", "afro-caribéenne et outre-mer", "afro-américaine" ou encore "afropéenne" (pour afro-européenne). En vitesse de croisière, Roxane Yap ambitionne de proposer quelque 1 500 références et surtout entend accueillir régulièrement des rencontres littéraires. Elle caresse déjà l’idée de créer un festival de bande dessinée.

Clarisse Normand

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre