Une librairie sauvée par ses riverains | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 09.02.2016 à 15h52 (mis à jour le 09.02.2016 à 16h10) Lyon

Une librairie sauvée par ses riverains

La Librairie Classique, avenue du Maréchal de Saxe à Lyon. - Photo STREET VIEW

En quelques jours, huit voisins d'une librairie de quartier menacée de fermeture, à Lyon, ont réuni la somme d'argent nécessaire à son rachat. 

Huit voisins de la librairie Classique, ouverte depuis les années 50 face au lycée Edouard Herriot et à l'église Saint Pothin, dans le huppé 6e arrondissement de Lyon, se sont mobilisés pour la sauver après qu'elle se soit trouvée, fin 2015, menacée à la suite de problèmes de santé de sa gérante.

"C'est en regardant sa devanture et l'annonce placardée sur sa porte que les habitants du quartier se sont dit qu'il y avait sûrement quelque chose à faire", explique Clothilde Gaborit, la nouvelle libraire. 

80 000 € réunis 

En octobre dernier, alors que les riverains apprennent la mise en vente du fonds de commerce, située sur l'avenue du Maréchal de Saxe, deux amis, Cédric Doat et Laurent Thévenin, décident de s'engager et griffonnent ensemble un plan d'exploitation. Agent d'assurance pour l'un, gérant de supermarché pour l'autre, ils rassemblent autour d'eux 6 autres habitants du quartier décidés à maintenir la librairie en vie. En l'espace de 10 jours, les 8 nouveaux associés réunissent les 80 000 € nécessaires au rachat du lieu. 

La vitrine de la librairie Classique, à Lyon, lors des fêtes de fin d'année. - Photo DR
Début décembre, la nouvelle "Librairie Classique-La Procure", seconde succursale lyonnaise de l'enseigne religieuse à laquelle elle est désormais affiliée, réouvre ses portes. Elle propose un fonds généraliste, mais son projet implique également "une vocation pastorale", explique Cedric Doat au quotidien La Croix, précisant qu'un rayon religieux a vu le jour. Deux mois après la résurrection de la librairie, il représenterait déjà environ 10% de son chiffre d'affaires. 


close

S’abonner à #La Lettre