Bretagne

Une Parenthèse en prison

L'agence régionale Livre et lecture en Bretagne lance Parenthèse, une opération à destination des détenus des établissements pénitentiaires bretons. - Photo DR/LECTURE BRETAGNE

Une Parenthèse en prison

Par Véronique Heurtematte,
Créé le 21.06.2019 à 00h00,
Mis à jour le 21.06.2019 à 11h48

Très investie sur les publics éloignés de la lecture, l'agence régionale Livre et lecture en Bretagne lance une nouvelle opération à destination des détenus des sept établissements pénitentiaires bretons. Baptisée Parenthèse et menée en lien avec la Ligue de l'enseignement, cette initiative a pour objectif de faire entrer le livre jeunesse et les ouvrages sur la parentalité dans les établissements et de proposer autour des actions de médiation. Chaque établissement reçoit une centaine de livres qui sont mis à disposition dans les parloirs, les lieux d'accueil des familles. La médiation se décline en trois axes. Le spectacle pour la jeunesse Le magasin du bonheur, de la compagnie rennaise Ecoutez voir, tourne dans les établissements et offre un moment à partager en famille. Des ateliers de création de livres pop-up permettent aux détenus de créer un livre à donner à leurs proches. Les détenus qui ont participé aux ateliers ou ceux qui en font la demande reçoivent des chèques livres qu'ils pourront utiliser lors d'une sortie en librairie. « Cette opération, qui permet de travailler sur le lien entre les parents détenus et leurs enfants, a tout de suite suscité un grand intérêt de la part des services pénitentiaires d'insertion et de probation car c'est un enjeu pendant la détention mais également pour la réinsertion », souligne Christine Loquet, chargée de mission pour la promotion de la lecture pour les publics empêchés et éloignés du livre à Livre et lecture en Bretagne. Cette opération a reçu le soutien financier du Centre national du livre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités