Bibliothèque

Le nombre de postes aux concours d’État des bibliothèques en légère hausse

bibliothèque de l'Université Paul-Valéry Montpellier 3 - Photo UNIVERSITÉ PAUL VALÉRY

Le nombre de postes aux concours d’État des bibliothèques en légère hausse

Au total, s’ouvrent 73 postes dont 30 de bibliothécaires assistants spécialisés, 26 de magasiniers et 17 de bibliothécaires.

J’achète l’article 1.50 €

Par Mylène Moulin,
Créé le 10.02.2021 à 08h38,
Mis à jour le 10.02.2021 à 09h03

En 2021, le nombre de postes aux concours d’Etat des bibliothèques augmente légèrement par rapport aux années précédentes. Une bonne nouvelle pour la profession qui a vu les ouvertures de postes se restreindre drastiquement depuis 2017. 

Parus au Journal officiel les 2 et 7 février dernier, les arrêtés correspondants ont révélé une bonne surprise pour les aspirants au concours des bibliothécaires assistants spécialisés de classe normale, dont le nombre de postes a été multiplié par 2 par rapport à 2020. Dans cette catégorie baptisée Bibas, 18 postes vont s’ouvrir en externe contre 9 en 2020 et 12 en interne contre 6 l’an dernier. 

En 2021, les postes de bibliothécaires ouverts passent de 10 à 12 en externe et de 3 à 4 en interne. Un seul poste de bibliothécaire externe spécial, réservé aux titulaires d'un doctorat, est proposé. 

Le nombre de postes ouverts au concours de magasinier des bibliothèques principal de 2e classe accusent quant à lui une légère baisse avec 9 postes en interne, et 17 postes en externe contre 18 en 2019.

La majorité de ces postes sont à pourvoir dans les bibliothèques et établissements relevant du ministre chargé de l'enseignement supérieur, dans les bibliothèques relevant du ministre chargé de la culture et à la ville de Paris.

Les candidats admis seront nommés bibliothécaires stagiaires et recevront un traitement mensuel. Les lauréats du concours de bibliothécaire d’État seront affectés à un établissement précis à leur nomination comme bibliothécaires stagiaires. Ils suivront la formation initiale de bibliothécaires de l’Ecole nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (ENSSIB) durant les six premiers mois de l’année de stage, avant de rejoindre leur établissement d’affectation.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités