Nord

Une pétition pour sauver la bibliothèque municipale de Marquette-lez-Lille

Une pétition pour sauver la bibliothèque municipale de Marquette-lez-Lille

Réunis en collectif, les adhérents de la bibliothèque municipale de Marquette-lez-Lille (Nord) ont lancé mi-juillet une pétition pour contester la décision de la Ville de confier la structure à l’association Bibliothèque pour tous à partir du 1er janvier 2019.

Par Léopoldine Leblanc ,
avec La Voix du Nord
Créé le 14.08.2018 à 15h53 ,
Mis à jour le 16.08.2018 à 12h15

A partir du 1er janvier 2019, la bibliothèque municipale de Marquette-lez-Lille (Nord), installée dans le Centre culturel Jean Piat, rejoindra le réseau des 700 bibliothèques gérées par les bénévoles de l’Union nationale Culture et Bibliothèque pour tous (UNCBPT).

Cette décision est motivée par des "raisons financières", tel que l'expliquait la mairie en juin dernier auprès du quotidien régional La Voix du Nord. La Ville travaille depuis à une solution de reclassement pour la bibliothécaire.

Le transfert de l'établissement à l'association n’a pas fait l’unanimité auprès des adhérents. Ces derniers se sont réunis en collectif pour lancer, le 19 juillet dernier, une pétition adressée au maire qui a, depuis, rassemblé plus de 300 signatures.
 
L’Association des bibliothécaires de France (ABF) partage l'inquiétude des adhérents quant au maintien de la gratuité des prêts de livres puisque le réseau des "Bibliothèques pour tous" pratique la location de livres. "Outre l’adhésion annuelle, les usagers paient à chaque livre emprunté", rappelle l’association dans une lettre adressée au maire le 5 juillet. Une crainte partagée par le collectif d’adhérents qui anticipe un "choix de livre appauvri, la perte du personnel compétent et des tarifs bien plus élevés".
 
Interrogée par La Voix du Nord le 9 août, la mairie soutient qu’il n’y aura pas de surcoût pour les adhérents mais seulement une "unique adhésion" et précise que "ce n’est pas une fermeture. Le résultat sera une bibliothèque de meilleure qualité qu’aujourd’hui".

Les dernières
actualités