Une poétesse arabe israélienne condamnée à 5 mois de prison | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, avec AFP, le 31.07.2018 à 15h19 (mis à jour le 31.07.2018 à 16h00) Justice

Une poétesse arabe israélienne condamnée à 5 mois de prison

Darine Tatour - Photo ©CAPTURE D'ÉCRAN - PEN CLUB

Darine Tatour est a été reconnue coupable d’incitation à la violence et de soutien à une organisation terroriste selon un tribunal israélien.

Un tribunal israélien a condamné mardi 31 juillet Darine Tatour, une poétesse arabe israélienne, à cinq mois de prison. Elle a été reconnue coupable d'incitation à la violence et de soutien à une organisation "terroriste" dans des poèmes publiés sur les réseaux sociaux, a indiqué le ministère israélien de la Justice.

Selon l'acte d'accusation, Darine Tatour a publié en octobre 2015 —alors qu'... Lire la suite (1 450 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre