Beau livre

Une troisième voie entre l’imprimé et l’ePub

Grâce à un dispositif de réalité augmentée, l’ouvrage papier Figures d’écrivains : de Jean d’Ormesson à Leïla Slimani (Albin Michel) fait revivre le cadavre exquis géant auquel ont participé 70 écrivains à l’initiative du Figaro - Photo STÉPHANE LAVOUÉ/ALBIN MICHEL

Une troisième voie entre l’imprimé et l’ePub

J’achète l’article 1.50 €

Par Pauline Leduc,
Créé le 09.03.2018 à 00h00,
Mis à jour le 09.03.2018 à 15h20

Au début du mois d’octobre 2017, Le Figaro littéraire, à l’occasion de ses 70 ans, a réuni 70 écrivains, qu’ils soient académiciens ou jeunes romanciers, autour d’un cadavre exquis auquel chaque auteur s’est prêté, à huis clos, sous l’œil d’une caméra et l’objectif du photographe Stéphane Lavoué. Pour rendre compte de cette intimité, Albin Michel a conçu un nouveau type de beau livre.

L’ouvrage papier, Figures d’écrivains : de Jean d’Ormesson à Leïla Slimani (21 mars) sera enrichi d’un dispositif de réalité augmentée accessible depuis une application dédiée et gratuite, "Albin Michel Beaux Livres +" qui permettra d’accéder - via une tablette ou un smartphone - à des enrichissements audio et vidéo des écrivains, en flashant directement les pages du livre, sans passer par un flash code. "Ce dispositif permet un mariage vertueux entre l’imprimé et le numérique : il n’y a plus désormais pour ce type de beau livre uniquement l’imprimé d’un côté et l’ePub enrichi de l’autre, mais une troisième proposition, plus fluide et plus légère, qui marie les deux", explique Nicolas de Cointet, responsable du département beaux livres d’Albin Michel.

Ce projet, qui fera l’objet d’une exposition à Livre Paris sur le stand du Figaro, a été rendu possible grâce à un partenariat entre l’éditeur et le journal. Il est le fruit d’un travail de plusieurs mois, initié par Sofia Bengana, éditrice des publications du Figaro, et Etienne de Montety, directeur du Figaro littéraire. L’intégralité des droits d’auteur du livre, tiré à 5 000 exemplaires, sera reversée à l’association Lire pour en sortir, qui défend la réinsertion par la lecture. Le Figaro littéraire et Albin Michel associent à ce projet un concours d’écriture invitant le grand public à participer au cadavre exquis du 15 mars au 30 octobre. Le lauréat sera publié dans le supplément de la première semaine de décembre. D’autre part, l’exposition autour de l’ouvrage voyagera dans plusieurs salons du livre régionaux, mais aussi dans différentes prisons jusqu’à la fin de l’année.

Pauline Leduc


09.03 2018

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités