Sarlat

Depuis le 1er janvier, Sarlat-la-Canéda (Dordogne) n'a plus de librairie. Créée il y a plus d'un siècle, Majuscule a définitivement fermé ses portes après le départ à la retraite de ses gérants, Jean-Luc Aubarbier et sa sœur Geneviève Binet. La librairie de 160 m2 avait réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 417 000 euros. La ville qui compte 9 000 habitants (20 000 avec l'agglomération) ne dispose plus que d'un Espace culturel Leclerc.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités