Vehlmann, Bonneval, Tanquerelle, Blanchard, «Le dernier Atlas. Tome 3» (Dupuis) : Missions accomplies

Le dernier atlas T3 - Vehlmann, Bonneval, Tanquerelle, Blanchard - Photo © Vehlmann, de Bonneval, Tanquerelle, Blanchard©Dupuis, 2021

Vehlmann, Bonneval, Tanquerelle, Blanchard, «Le dernier Atlas. Tome 3» (Dupuis) : Missions accomplies

Fabien Vehlmann, Gwen de Bonneval, Hervé Tanquerelle et Fred Blanchard concluent avec brio leur prenante trilogie.

J’achète l’article 1.5 €

Par Anne-Claire Norot ,
Créé le 16.08.2021 à 14h00 ,
Mis à jour le 16.08.2021 à 14h10

Il a fallu un sacré culot à Fabien Vehlmann, Gwen de Bonneval, Hervé Tanquerelle et Fred Blanchard pour se lancer dans Le dernier Atlas, série complexe qui totalise plus de six cents pages. Cette uchronie à cheval entre la France et l'Algérie mêle science- fiction, histoire de gangsters et géopolitique, tout en évoquant sans cliché ni lourdeur l'Histoire (la guerre d'Algérie) et les préoccupations contemporaines (déplacements de population, nucléaire, mouvements sociaux, zads...).

Dans ce troisième et dernier volume, on retrouve le truand Ismaël Tayeb, l'ex-journaliste Françoise Halfort et son étrange petite fille Adélie, le parrain de la pègre Legoff, et tous les personnages qui les entourent, dont l'épaisseur donne du corps et de l'ampleur à l'histoire.

Au fil d'intrigues entremêlées qui s'avéreront parfaitement reliées entre elles, les destins de ces personnages convergent vers le vieux robot géant, l'Atlas George-Sand, qui doit reprendre du service pour éteindre un réacteur en fusion au Tricastin, et vers l'Umo, la créature surnaturelle qui a fait tant de dégâts et qui semble être de retour en Ardèche.

En chemin, on trahit, on se venge, on change de camp, on s'amende, on découvre des secrets familiaux...

Sous le trait particulièrement vivant de Tanquerelle, quelque part entre Tardi et Urasawa, le rythme est pétaradant, la tension ne se relâche jamais. Jusqu'au dénouement parfaitement orchestré par Vehlmann et de Bonneval qui ont l'art de savoir boucler leurs histoires (ils ont d'ailleurs reçu le prix René-Goscinny 2020 pour leur scénario du premier tome).

Du souffle, de l'ambition, de l'imagination, du savoir-faire : cette série, tenue de huit mains de maîtres, a brillamment rempli toutes ses promesses.

Vehlmann, Bonneval, Tanquerelle, Blanchard
Le dernier Atlas. Tome 3
Dupuis
Tirage: 35 000 ex.
Prix: 26 € ; 256 p.
ISBN: 9791034737932

Les dernières
actualités