On ne pourra pas faire disparaître la domination de l'humain sur la nature sans éliminer celle de l'humain sur l'humain. Cette idée est au centre de la pensée de Murray Bookchin (1921-2006), figure de proue de l'anarchisme et de l'écologie aux Etats-Unis, dont L'Echappée a réuni les textes majeurs autour de l'écologie sociale dans Pouvoir de détruire, pouvoir de créer (15 mars). Elle y fait appel à un changement de vision globale pour aller vers une écologie sociale apte à s'attaquer aux causes profondes des bouleversements actuels et détaille sa mise en œuvre et ses multiples implications. 

01.03 2019

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités