Victoria Mas remporte le prix Stanislas 2019 | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 29.08.2019 à 17h04 (mis à jour le 29.08.2019 à 18h00) Proclamation

Victoria Mas remporte le prix Stanislas 2019

Victoria Mas - Photo ASTRID DI CROLLALANZA/ALBIN MICHEL

Distinguée pour Le bal des folles (Albin Michel), la primo-romancière recevra son prix le 14 septembre lors de la 41e édition du Livre sur la place. 

Le jury du prix Stanislas, qui récompense le "meilleur premier roman de la rentrée littéraire", a distingué, jeudi 29 août, Victoria Mas pour Le bal des folles (Albin Michel). Elle l’emporte par sept voix contre cinq pour Victor Jestin (La chaleur, Flammarion). La remise du prix aura lieu le 14 septembre lors du festival nancéen Le livre sur la place.

Dans Le bal des folles, Victoria Mas suit Jean-Martin Charcot. En 1885, ce neurologue ajoute à ses techniques expérimentales un rendez-vous festif, costumé et dansant, le bal des folles, pour éveiller leur esprit et leur donner un plaisir enfantin. A la Salpêtrière, s'y croisent Thérèse, une vieille prostituée, la petite Louise, une enfant violée, Geneviève, l'intendante, et Eugénie Cléry qui entre en contact avec l'âme des disparus.

Le bal des folles a marqué notre collaboratrice Véronique Rossignol, qui félicite dans son avant-critique pour Livres Hebdo un "roman au style vivant [qui] plaide la cause de ces parias [et] dénonce le rejet, l'oppression carcérale dont elles ont été victimes, visage extrême de l'aliénation sociale des femmes de l'époque".

Victoria Mas, fille de la chanteuse Jeanne Mas, a 31 ans. Avant de signer Le bal des folles, elle a été assistante de production, scripte et photographe de plateau. Elle a déjà récolté il y a deux jours le prix Première plume décerné par Le Furet du Nord et figure parmi les finalistes des Talents Cultura de la rentrée.

Doté de 3 000 euros par Groupama, le prix Stanislas sera remis le 8 septembre à Nancy, lors de la 41e édition du Livre sur la place. Présidé par Tatiana de Rosnay, le jury réunit cinq journalistes : Baptiste Liger (Lire), Daniel Picouly (France Ô), Sarah Polacci (France Bleu Lorraine), Valérie Susset (L'Est républicain), Pierre Vavasseur (Le Parisien) ainsi que cinq collaborateurs de Groupama. 

L’année dernière, le prix Stanislas avait été remis à Estelle-Sarah Bulle pour Là où les chiens aboient par la queue (Liana Levi)
close

S’abonner à #La Lettre