"La chaleur" de Victor Jestin chez Flammarion | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 11.08.2019 à 10h00 (mis à jour le 12.08.2019 à 12h00) Un premier roman par jour

"La chaleur" de Victor Jestin chez Flammarion

A 25ans, Victor Jestin signe son premier roman chez Flammarion. - Photo PASCAL ITO

Pendant l’été, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée 2019. La chaleur de Victor Jestin narre l'histoire d'un adolescent étranger au monde qui l'entoure et qui s'oppose, passivement mais de toutes ses forces, aux injonctions au bonheur.

"Oscar est mort parce que je l’ai regardé mourir, sans bouger". Ainsi débute l'histoire de Léonard, 17 ans, racontée dans  La chaleur, premier roman de Victor Jestin, à paraître le 28 août chez Flammarion. L'adolescent passe sa dernière journée de vacances dans un camping des Landes. Sur la plage, il enterre le corps d’Oscar, qu’il a passivement regardé mourir, étranglé par les cordes d’une balançoire avant de faire, le lendemain la rencontre d'une fille.

Dans son avant-critique parue dans notre numéro du 21 août, Jean-Claude Perrier souligne, entre hantise, désir et sursis, que l'auteur signe un roman "bref, sans pitié, très réussi", et "
excelle à rendre l'atmosphère poisseuse du camping, le profond mal-être de son personnage tourmenté, la pauvre comédie sociale alentour avec ses inévitables conflits".

Le roman a été retenu dans la première sélection du Prix Stanislas, qui sera remis à Nancy le 14 septembre et fait partie des coups de cœur de la rentrée des Libraires du Furet du Nord.

Victor Jestin a 25 ans. Il a passé son enfance à Nantes, étudié au Conservatoire européen d'écriture audiovisuelle et vit aujourd’hui à Paris.  Il a coécrit avec le réalisateur Thomas Petit, le court métrage Le cavalier seul et le long métrage Sous le soleil exactement.  Le jeune auteur a évoqué son roman dans une interview publiée par Flammarion sur Youtube.





 
close

S’abonner à #La Lettre