Librairie

Vincennes : Millepages lance son podcast « Entre les mots »

Librairie Millepages

Vincennes : Millepages lance son podcast « Entre les mots »

A raison de deux épisodes par semaine, le podcast « Entre les mots » propose depuis le début du mois d’août de revivre les rencontres organisées par la librairie Millepages, à Vincennes.

Par Charles Knappek,
Créé le 18.08.2023 à 09h48 ,
Mis à jour le 04.09.2023 à 15h06

Après un éphémère premier podcast de lecture intitulé « Tendre l’oreille » et lancé pendant le confinement de 2020, la librairie Millepages, à Vincennes (94), enfonce le clou et crée un podcast régulier, « Entre les mots ». Il s’agit cette fois pour la librairie val-de-marnaise de renforcer la résonnance de sa programmation, elle qui accueille deux fois par semaine auteurs, essayistes, poètes ou dramaturges, parmi lesquels de nombreux poids lourds de l’édition. En septembre, sont notamment attendus Sorj Chalandon, Robert Seethaler, Joyce Maynard, Amélie Nothomb, Pascal Quignard, Michel Desmurget, Benoit Chantre, la chanteuse Arlo Parks et Emmanuelle Bayamack-Tam qui feront tous l’objet d’un épisode de podcast.

Avec « Entre les lignes », Millepages entend toucher un public étendu. « Nos rencontres affichent très souvent complet (80 personnes) mais nous avons eu envie d'aller plus loin, de prolonger cette programmation en numérique, et donc d'enregistrer ces rencontres pour créer un podcast », explique à Livres Hebdo Simon Payen, responsable des réseaux sociaux. Sous la houlette du directeur de la librairie Pascal Thuot et avec Brinda Seethanen, responsable de l’événementiel, « Entre les mots » intervient comme troisième socle de communication audio-visuel après la captation vidéo de certaines rencontres et la diffusion sur YouTube du programme « Dans les pages de », dont un premier épisode a été tourné en début d’année avec François Busnel, et qui se poursuivra à la rentrée.

Jouer sur les deux tableaux

« Nous voulons jouer sur les deux tableaux : utiliser le temps court pour les réseaux sociaux, qui est le fonctionnement même de ce canal, et le temps long pour YouTube et le podcast », ajoute Simon Payen. L’objectif n’est ainsi pas tant, avec « Entre les mots », d’augmenter les ventes que d’asseoir le positionnement « éclectique et exigeant » de la librairie. Le tout pour un investissement modeste, car créer un podcast « ne coûte pas si cher », rappelle Simon Payen. « Nous avions l’habitude de faire filmer quelques-unes de nos soirées, avec de très bons résultats sur notre page YouTube, mais la captation vidéo coûte cher. La captation audio, moins », conclut-il.  

Le 11 août, Millepages a publié le premier épisode d’« Entre les mots », consacré à la philosophe Claire Marin pour son essai Les débuts (Autrement). Le deuxième épisode, mis en ligne le 17 août, était quant à lui dédié à la poésie ukrainienne avec l’accueil des poétesses Luba Yakymtchouk pour Les abricots du Donbas (Editions des femmes) et Ella Yevtouchenko pour Au cœur de la maison (Bruno Doucey).

A l’instar de Millepages, plusieurs librairies se sont déjà essayées avec succès au podcast. A Lille, L’affranchie a créé le sien dès 2020, tandis qu’à Rennes, Le Failler a lancé « Ce qui se lie » en 2021.

Les dernières
actualités