Youboox augmente son capital de 530 000 euros

Youboox augmente son capital de 530 000 euros

Le site de lecture en streaming a levé près de 730000 euros depuis sa création en juillet 2011.

Par Hervé Hugueny ,
avec hh Créé le 15.04.2015 à 22h43

Inspiré du modèle de diffusion de musique en streaming, sans téléchargement, la société Youboox annonce avoir bouclé une augmentation de capital de 530000 euros, selon un communiqué publié le 3 juillet 2013.

Parmi les nouveaux actionnaires, Youboox cite notamment «Philippe Dian (actionnaire fondateur et ancien administrateur de Meetic), Jean-Michel Rosaz, (fondateur et ex-PDG de X-Media), Laurent Benhamou (CEO et fondateur de Monelib.com, XDCAST.com et Monservicevocal.fr), Gilbert Deininger (auteur et ancien directeur général de Yves-Saint-Laurent parfums, CFC Daum, Courrèges et Thierry Mugler Couture)», ainsi que le fonds d'investissement français 5M Ventures.

Au total, plus d'une vingtaine d'investisseurs ont souscrit à cette augmentation de capital, une partie d'entre eux étant attirée par le levier financier de défiscalisation d'ISF que suppose ce genre d'opération, les autres étant intéressés par le modèle économique proposé insiste Hélène Mérillon, présidente de l'entreprise. Jusqu'à maintenant, le site avait levé 200000 euros depuis sa création en 2011 ajoute-t-elle.

Youboox, qui se définit comme une «plateforme de lecture communautaire» propose aujourd'hui quelque 6000 livres provenant d'une soixantaine d'éditeurs et revendique 110000 utilisateurs qui lisent environ 1,5 million de pages par mois. Cette plateforme est accessible via Internet, ou sur l'Appstore d'Apple, ou celui de Microsoft (Windows store). A la rentrée, une application sera développée pour les terminaux fonctionnant avec Android, et sera notamment diffusée via Google Play.

Les éditeurs sont rémunérés sur la base de 1000 pages lues, qui rapportent 3 à 6 euros en fonction du volume de publicité collecté par Youboox: en mode freemium, l'accès gratuit pour les lecteurs est financé par un affichage publicitaire au dessus des pages. «Les recettes publicitaires que nous obtenons sont partagées avec les éditeurs» explique Hélène Mérillon. En premium, l'abonnement mensuel est de 10 euros.

Fournisseurs de contenus, les éditeurs représentent aussi un marché potentiel d'annonceurs, intéressés par cette communauté de lecteurs. Le succès dépend donc de leur nombre. Une partie de l'augmentation de capital sera affectée à son développement. «L'investissement de 5M, un fond de «media for equity» représente un échange en nature sous forme de campagne de communication avec Clear Channel [groupe de medias] et le journal 20 minutes» ajoute Hélène Mérillon.

La société a été créée en juillet 2011. Les premiers tests de fonctionnement ont démarré un an plus tard et le lancement commercial a eu lieu en octobre 2012. Le chiffre d'affaires n'est pas encore significatif indique sa présidente.
15.04 2015

Les dernières
actualités