Alain Finkielkraut, lauréat du prix François Sommer 2019 | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 18.01.2019 à 18h30 Proclamation

Alain Finkielkraut, lauréat du prix François Sommer 2019

Photo C. TRUONG NGOC/WIKIMEDIA COMMONS

L'académicien a été récompensé pour Des animaux et des hommes, une coédition Stock-France Culture.

Le prix François Sommer 2019 a été attribué, vendredi 18 janvier, à Alain Finkielkraut pour Des animaux et des hommes, une coédition Stock-France Culture.

Cet ouvrage reprend les entretiens radiophoniques réalisés par le philosophe dans le cadre de l'émission "Répliques" de France Culture. Il interroge divers intervenants sur les relations entre les hommes et les animaux, la condition animale, les animaux d'élevage ou encore les animaux domestiques. Ces discussions interrogent l'ampleur et l'impact de la nouvelle sensibilité aux animaux.

"Le choix de cet ouvrage s’est imposé car le sujet traité — l’irruption de la cause animale sur la scène politique —, la méthode proposée — donner la parole à des opinions divergentes mais crédibles et capables de dialoguer —, et la hauteur des vues exprimées correspondaient exactement aux ambitions que poursuit depuis sa création la Fondation François Sommer", a défendu le jury dans un communiqué.


L’histoire de la chasse et les relations de l’homme à la nature
Créée en 1980, le prix François Sommer récompense un roman ou un essai de l’année, qui explore l’histoire de la chasse et les relations de l’homme à la nature. Il est doté de 15000 euros. La remise du prix a lieu dans le cadre de la 3e édition du salon du livre Lire la nature (19-20/01) au musée de la Chasse et de la Nature, à Paris.

Cette année, la présidence d'honneur a été assurée par l'explorateur Jean-Louis Etienne. Le jury, présidé par l'écrivain Xavier Patier, réunit Claude d’Anthenaise, directeur du musée de la Chasse et de la Nature,  Jean-Luc Chapin, photographe, Nicolas Chaudun, écrivain, Colette Kerber, libraire, Paolo Cognetti, lauréat 2018 pour son roman  Les huit montagnes (Stock), Catherine Pégard, présidente de l’Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, Philippe Salvadori, historien, Anne Simon, spécialiste de littérature (XXe-XXIe siècles) CNRS-EHESS – Master Gouvernance de la transition écologie et sociétés (AgroParisTech/Paris Saclay) avec les étudiantes, Margot Besson et Eva Zemmour.



 
close

S’abonner à #La Lettre