Proclamation

Paolo Cognetti, lauréat du prix François Sommer 2018

Paolo Cognetti - Photo R. ROBERTO

Paolo Cognetti, lauréat du prix François Sommer 2018

L'Italien Paolo Cognetti a été distingué pour Les huit montagnes (Stock).

Par Isabel Contreras,
Créé le 20.01.2018 à 11h00,
Mis à jour le 20.01.2018 à 18h00

Le Prix littéraire François Sommer 2018 a été remis, samedi 20 janvier, à Paolo Cognetti pour son roman Les huit montagnes, paru en août chez Stock et traduit de l’italien par Anita Rochedy. L'auteur a reçu sa récompense à la Fondation François-Sommer à Paris, dans le cadre de la 2e édition du salon Lire la Nature.

Dans Les huit montagnes, Paolo Cognetti relate l'histoire de Pietro, 11 ans, un jeune garçon solitaire. Il vit à Milan avec sa mère, qui travaille dans une clinique en banlieue, et son père, chimiste. Des parents unis par une passion commune, fondatrice: les montagnes, où ils se sont rencontrés et mariés. Le jeune garçon passe ses vacances d'été à Grana, un village dans le Val d'Aoste, où il rencontre Bruno, un jeune vacher, et parcourt avec lui les paysages du Grenon. Commence alors un été d'exploration et de découverte parmi les maisons abandonnées et les sentiers secrets de la montagne.

Lauréat du Goncourt italien 2017, le prix Strega, Paolo Cognetti a également reçu en novembre le Médicis étranger pour Les huit montagnes.  Pour le président du jury, Xavier Patier, ce roman "parle de l’universel et de l’intime d’une manière remarquable en ceci que c’est une œuvre accessible"

Créée en 1980, cette distinction littéraire récompense un roman ou un essai de l’année, qui explore l’histoire de la chasse et les relations de l’homme à la nature. Elle est dotée de 15 000 euros. 

Présidé par Jean-Christophe Rufin, le jury réunit Xavier Patier, écrivain, Claude d’Anthenaise, directeur du musée de la Chasse et de la Nature,  Jean-Luc Chapin, photographe, Nicolas Chaudun, écrivain, Colette Kerber, libraire, Baptiste Morizot, lauréat 2017 pour son livre Les Diplomates (Wildproject), Catherine Pégard, présidente de l’Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, Philippe Salvadori, historien, Anne Simon, spécialiste de littérature (XXe-XXIe siècles) CNRS-EHESS – Master Gouvernance de la transition écologie et sociétés (AgroParisTech/Paris Saclay) avec les étudiantes Margaux Alarçon et Manon Dervin.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités