édition

Albin Michel divorce d'Eric Zemmour, qui "veut devenir un homme politique"

Photo DR

Albin Michel divorce d'Eric Zemmour, qui "veut devenir un homme politique"

Gilles Haéri, le président de la maison, a confirmé par communiqué mardi 29 juin qu'Albin Michel ne publierait pas le prochain titre de l'essayiste et le journaliste, en raison de "son intention de s'engager dans la présidentielle, et de faire de son prochain livre un élément clé de sa candidature".

J’achète l’article 1.50 €

Par Marine Durand,
Créé le 29.06.2021 à 19h44,
Mis à jour le 30.06.2021 à 07h24

Le prochain livre d'Eric Zemmour ne paraîtra pas chez Albin Michel. Gilles Haéri, le président de la maison d'édition, l'a confirmé dans un communiqué, mardi 29 juin : "Nous avons eu un échange très franc avec Eric Zemmour, qui m’a récemment confirmé son intention de s’engager dans la présidentielle et de faire de son prochain livre un élément clé de sa candidature", indique Gilles Haéri.

L'éditorialiste et essayiste "a décidé de changer de statut, il veut devenir un homme politique, engagé dans un combat idéologique personnel, qui ne correspond tout simplement pas à la ligne éditoriale d’une grande maison généraliste comme Albin Michel", précise plus loin le président de la maison, confirmant ce qui avait été annoncé la veille par le polémiste d'extrême droite, et par le site du Point.

Lundi 28 juin, Eric Zemmour a annoncé sur le plateau de l'émission "Face à l'info", sur CNews, avoir reçu une lettre d'Albin Michel l'informant que la maison ne souhaitait pas éditer l'ouvrage qu'il était en train d'écrire, sur le point d'être finalisé. Albin Michel a pourtant édité cinq ouvrages du polémiste d'extrême-droite, notamment Le suicide français en 2014, qui s'est vendu à près de 500 000 exemplaires, ou plus récemment Destin français (2018), qui dépasse les 110 000 ventes.

Un prochain livre différent des précédents

"Je considère qu’Albin Michel a eu raison de publier ses précédents livres, car ils étaient ceux d’un journaliste essayiste. On peut le juger polémique ou excessif, mais c’est la mission d’un éditeur de publier des auteurs de toutes les sensibilités et de s’inscrire dans un débat d’idées contradictoire ", ajoute Gilles Haéri, pour qui le prochain livre, qui constitue un pas de plus vers une candidature d'Eric Zemmour à la présidentielle, "est tout à fait différent".

Le journaliste n'a pourtant pas officialisé sa candidature, même s'il est désormais testé dans les sondages (autour de 5% d'intentions de vote), et a constitué une équipe et conçu une première campagne d'affichage sauvage sur une grande partie du territoire.

Ce choix s'est d'ailleurs fait "sans animosité aucune envers Eric Zemmour, et nous souhaitons bien sûr qu’il puisse être publié, mais il doit l’être par une maison prête à le soutenir dans cette démarche politique assumée", conclut l'éditeur.

Editis dément accueillir Zemmour

Lise Boëll, l'éditrice d'Eric Zemmour, "reste évidemment éditrice chez Albin Michel où elle s'occupe d'une vingtaine d'ouvrages par an", a affirmé Gilles Haéri à Livres Hebdo, tandis que l'intéressée s'est abstenue de tout commentaire. Dans quelle maison d'édition le chroniqueur star de CNews publiera-t-il ce manuscrit, dont il ne lui resterait "que la conclusion à écrire" ? Le groupe Editis, propriété de Vivendi, tout comme le groupe Canal + et la chaîne CNews, a démenti mardi accueillir dans ses rangs l'auteur polémique, condamné notamment pour « injure et provocation à la haine » et régulièrement épinglé par le CSA.

Mardi 29 juin au soir, l'ancien ministre souverainiste Philippe de Villiers a annoncé sur twitter que "par solidarité avec Eric Zemmour", il avait "décidé de quitter Albin Michel pour (son) prochain livre". Le dernier, Le jour d'après, est paru le 7 avril dernier et s'est écoulé à plus de 80000 exemplaires.  "Je suis stupéfait qu'un auteur d'une telle qualité soit censuré", a ajouté le fondateur du Puy du Fou sur twitter.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités