Alice Ekman reçoit le prix du Livre de géopolitique 2020 | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 18.06.2020 à 19h08 (mis à jour le 18.06.2020 à 20h00) prix litteraire

Alice Ekman reçoit le prix du Livre de géopolitique 2020

Alice Ekman - Photo IFRI

Rouge vif : l'idéal communiste chinois d'Alice Ekman, qui analyse le fonctionnement politique de l'Empire du milieu a reçu le prix du Livre de géopolitique 2020. De Gaulle, un certaine idée de la France de Julian Jackson a également été récompensé.

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et président de l’Association des amis de l’Hôtel de Brienne, a remis à Alice Ekman le prix du Livre de géopolitique 2020 pour son ouvrage Rouge vif - L’idéal communiste chinois (Éditions de L’Observatoire), paru en février.

Après 7 ans d'observations et près de 400 entretiens auprès de hauts cadres du Parti et fonctionnaires, diplomates, représentants d'entreprises, chercheurs et étudiants, Alice Ekman a souhaité avec son livre, faire comprendre à son lecteur le fonctionnement de la Chine contemporaine, ses évolutions récentes et sa stratégie de puissance, dans un contexte périlleux de tensions avec les États-Unis et de rapprochement avec la Russie. La Chine demeure fidèle à ses racines rouges. "Le communisme est un idéal vers lequel nous devons tous tendre" affirment aujourd'hui encore les cadres du Parti. Renforcé par l'arrivée au pouvoir de Xi Jinping en 2013, le Parti communiste chinois s'infiltre au quotidien dans toutes les strates de la société : politique et économique, bien sûr, mais aussi culturelle, artistique, éducative, sociale ou religieuse, et ambitionne d'étendre cette influence à l'international.

Le jury a tenu à décerner un prix spécial à l’historien britannique Julian Jackson pour la rigueur et la qualité de son ouvrage De Gaulle - Une certaine idée de la France (Seuil) déja couronné du Duff Cooper Prize en 2018. Il était l'invité de la Matinale de France Inter ce matin.
 


De Gaulle, une certaine idée de la France, publié en novembre 2019, revient sur le parcours du général et évoque son pragmatisme, mais aussi ses paradoxes et ses ambiguïtés. S'appuyant sur une très large masse d'archives et de mémoires, l'auteur le rattache aux faits politiques, intellectuels, sociaux et géopolitiques de son temps, tels que l'histoire coloniale de l'Europe, la place de la France dans le monde ou les institutions de la Ve République. sans chercher à lui donner une excessive cohérence. Ses paradoxes et ses ambiguïtés, son talent politique et sa passion pour la tactique, son pragmatisme et son sens du possible, avec autant d'acuité et d'esprit sont ainsi analysées avec des citations abondantes restituant la parole de De Gaulle mais aussi les commentaires de Churchill et de tous ceux qui ont appris à le connaître, à se méfier de lui ou à s'exaspérer de son caractère vindicatif, de son ingratitude ou de ses provocations...

Le jury est composé de chercheurs, d'experts, d'universitaires, de hauts responsables, de journalistes et se réunit à trois reprises. "L’intérêt du sujet, la véracité des faits et l’accessibilité au plus grand nombre sont les principaux critères de sélection du Prix du Livre de Géopolitique" explique l'association Lire la société.

Deux autres ouvrages finalistes étaient également en lice pour cette septième édition : Le jihadisme français - Quartiers, Syrie, prisons de Hugo Micheron (Gallimard) et L’aigle, le dragon et la crise planétaire de Jean-Michel Valantin (Seuil).
close

S’abonner à #La Lettre