Bande dessinée

"L’organisation du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, en lien avec l’Association du FIBD, et après concertation avec ses partenaires, a pris la décision de vous donner à tous rendez-vous fin janvier 2022" annonce un communiqué envoyé dans la matinée du 2 avril. Le FIBD, qui a remis ses prix en janvier et assure un marché virtuel des droits tout au long du premier semestre, a décidé de ne pas se tenir physiquement cette année, considérant que les conditions sanitaires n'étaient pas réunies pour accueillir l'événement. Le Grand Prix 2021 est cependant maintenu fin juin, pour clore cette 48e édition.

Après Livre Paris, et en attendant la décision de la Foire de Londres, et éventuellement celle de Bologne, toutes deux programmées en juin également, c'est une nouvelle manifestation majeure qui fait l'impasse sur 2021. "Faute de visibilité sur la jauge possible en termes de public et pour ne pas ternir l'image", le maire de la ville, Xavier Bonnefont avait déjà annoncé le 1er avril au soir que l'événement était compromis.

Conditions pas réunies

"À l’évidence, au regard de l’évolution du contexte sanitaire actuel, réaliser une édition du Festival en juin prochain – comme il avait été envisagé en novembre dernier – aurait signifié renoncer à de nombreuses dimensions qui fondent l’identité et la raison d’être de l’événement depuis son origine", à savoir "Favoriser la rencontre directe entre les créateur.ice.s de bande dessinée et les publics de tous âges ; donner à voir et entremêler les œuvres issues du monde entier ; proposer une circulation libre entre l’offre des éditeurs qui présentent leurs catalogues de livres et les expositions et animations ; être un lieu de création in situ ; accueillir la jeunesse avec ses enseignants, parents, accompagnateurs, dans un espace qui lui est dédié et plus généralement permettre à tous de se croiser et s’entrecroiser dans une ville à taille humaine pour vivre et respirer bande dessinée l’espace d’une ou plusieurs journées" indique le communiqué.

La 48e édition aura donc pour seul socle, le palmarès, le lancement de la plateforme en ligne de son Marché International des Droits, la mise en avant du 9art dans plus d’une quarantaine de gares en France, et une journée spéciale sur France Inter consacrée à la bande dessinée...

Le FIBD donne rendez-vous du 27 au 30 janvier 2022 pour sa 49édition.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités