Année nationale de la bande dessinée: Le CNL lance un concours | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 11.09.2019 à 18h28 (mis à jour le 11.09.2019 à 19h00) Affiche

Année nationale de la bande dessinée: Le CNL lance un concours

Les candidats au concours doivent avoir publié entre 1 et 5 ouvrages à compte d'éditeurs. - Photo OLIVIER DION

Le Centre national du livre a lancé un concours mercredi 11 septembre pour trouver le créateur de l'affiche de "2020, Année nationale de la bande dessinée".

Le Centre national du livre lance le 11 septembre un concours de jeunes talents pour trouver le dessinateur de l'affiche qui illustrera "2020, année nationale de la BD", manifestation décidée en janvier par le ministre de la Culture Franck Riester. Le concours est organisé en association avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d'Angoulême, et entend "mettre en avant des jeunes artistes de la bande dessinée".

Du 11 septembre au 16 octobre, tout auteur de bande dessinée résidant en France ou dans l'espace francophone, ayant publié entre un et cinq ouvrages à compte d'éditeur est invité à s'inscrire sur le site  pour participer au concours. Le jury désignera trois lauréats qui recevront respectivement 10000 euros, 5000 euros et 2000 euros. Le gagnant aura, de plus, la chance de voir sa création devenir le visuel officiel de "2020, année de la bande dessinée". Son identité sera révélée et sa création dévoilée dans le courant du mois de novembre.

L'idée de faire de 2020 une année consacrée à la bande dessinée est née le 26 janvier. Pierre Lungheretti, directeur de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image, avait remis un rapport au ministre de la Culture, Franck Riester, contenant 54 propositions pour améliorer la diffusion de la BD et sa reconnaissance par les institutions culturelles.

"Pendant douze mois, la bande dessinée, art riche et populaire sera mise en valeur autour de nombreux événements dans nos territoires. Pour réussir cette année, j'ai souhaité fédérer toutes les énergies pour célébrer la création française et celles et ceux qui s'y consacrent. Ce concours est une belle opportunié pour des talents encore méconnus de rencontrer leur public et mettre en avant leur travail" a détaillé le ministre.
 
close

S’abonner à #La Lettre