Autoédition

La plateforme d’autoédition numérique Librinova vient d’achever une levée de fonds de 350 000 euros auprès de sept investisseurs privés. Créée en février 2014 par Charlotte Allibert et Laure Prételat, Librinova "cherche à entretenir le lien entre édition numérique et édition traditionnelle, d’où nous venons toutes les deux", explique Charlotte Allibert. Les auteurs autoéditent leurs manuscrits via la plateforme en payant entre 50 et 75 euros, un prix qui comprend la conversion du manuscrit en numérique, sa diffusion auprès des 90 librairies en ligne partenaires et la création d’une couverture. D’autres services comme, entre autres, la rédaction du résumé ou la correction sont facturés par ailleurs. "Depuis un an, nous avons réussi à faire valider ce modèle, à prouver qu’il fonctionne", assure Charlotte Allibert, qui précise vouloir "accélérer" le chiffre des 300 auteurs passés par la plateforme. Parmi eux, cinq ont été vendus à 1 000 exemplaires, ce qui permet une conversion du ebook vers le papier, dans des maisons traditionnelles. Deux des "best-sellers" de Librinova, vendus à 2 500 exemplaires, ont ainsi été publiés chez Points ou chez First. Dans ce cas, les trois salariés de la maison numérique prélèvent 20 % des droits d’auteur en tant que commission d’agent. Emmanuelle Bour






12.06 2015

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités