Nouvelle collection

Bernard Fixot (XO Editions) : « Avec Cléa, nous comptons sur l’effet collection »

Bernard Fixot (XO Editions) : « Avec Cléa, nous comptons sur l’effet collection »

Les éditions XO, dirigées par Bernard Fixot, lanceront le 4 novembre « Cléa », une collection de semi-poche vendue entre 14,9 et 16,9 euros. Six grands succès de l’éditeur paraissent dans un premier temps.

J’achète l’article 1.50 €

Par Charles Knappek,
Créé le 27.10.2021 à 18h58,
Mis à jour le 27.10.2021 à 19h17

Quelle est l’origine de « Cléa » ?
La collection a été pensée pour répondre aux besoins des lecteurs qui trouvent nos grands formats trop chers ou trop encombrants. Elle s’adresse aux personnes qui lisent dans les transports, qui veulent pouvoir se déplacer facilement avec leur livre mais sans sacrifier au confort de lecture. Avec le graphiste Rémi Pépin, nous avons donc conçu "Cléa" comme une collection de très beaux ouvrages, avec rabats et à l’identité visuelle affirmée et reconnaissable. Les textes sont imprimés en grand caractère pour une meilleure lisibilité et sur un papier d’une finesse et d’une qualité extrêmes qui permettent d’absorber un volume important de texte. Nous comptons aussi sur l’effet collection, ce sont des livres à conserver.

Quels seront les tirages moyens de la collection et combien de titres publierez-vous par an ?
Chaque livre sera tiré au minimum à 12 000 exemplaires et nous publierons un peu plus d’une vingtaine de titres par an. Le catalogue XO est très riche et nous permet d’alimenter la collection dans les années à venir. J’ajoute que les titres de la collection « Cléa » cohabiteront avec les éditions poche parues chez Pocket, qu’elles n’ont évidemment pas vocation à remplacer. Nous pourrons aussi accueillir des livres d’autres éditeurs, nous sommes ouverts aux propositions.

XO est connu pour publier peu, mais beaucoup de best-sellers. Quel bilan tirez-vous de cette année 2021 ?
Le bilan est bon, nous avons bénéficié du succès d’auteurs phares de notre catalogue comme Nicolas Beuglet, Bernard Minier, Henri Loevenbruck ou Christian Jacq. En juin nous avons aussi publié, pour la première fois de notre histoire, l’auteur anonyme Mark Miller dont le roman Minuit ! New York a reçu un excellent accueil.

A combien tirez-vous en moyenne ?
Nous ne tirons jamais à moins de 20 000 exemplaires en grand format. Je suis passé par des maisons d’édition qui imprimaient à 1 200 exemplaires pour en vendre 45. Mais ce n’est pas ce que nous faisons !

Quels seront vos prochains temps forts ?
Début novembre, nous publions Rester vivant jusqu’au bout, d’Antonio Mena, le récit exceptionnel de ce pilote qui a survécu 36 jours en Amazonie après le crash de son avion. Il y aura aussi le nouveau livre de José Frèches, La main du Bouddha, deuxième volume de La petite voleuse de la soie. Christian Jacq nous propose quant à lui les 42e et 43e enquêtes de l’inspecteur Higgins, Le Noël de l’assassin en novembre et Drones, les ailes du crime en janvier.
 

Les premières parutions de "Cléa"

Conçue par le graphiste Rémi Pépin, la collection de semi-poches Cléa s’ouvre avec six titres : Toutankhamon, l’ultime secret de Christian Jacq ; Glacé de Bernard Minier ; Pardonnez nos offenses de Romain Sardou ; Loup de Nicolas Vanier ; Révolution française de Max Gallo et Le bal des louves de Mireille Calmel.


 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités