Innovation

BibliOdyssée: une plateforme de lecture pour les enfants atteints de troubles cognitifs

Photo MOBIDYS

BibliOdyssée: une plateforme de lecture pour les enfants atteints de troubles cognitifs

La collection de livres numériques au format FROG BibliOdyssée sera lancée en janvier 2021. L’une des fondatrices de Mobidys, Marion Berthaut, présente cette plateforme qui permet d’offrir des livres adaptés aux enfants et adolescents DYS.
 

J’achète l’article 1.50 €

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 31.12.2020 à 11h24,
Mis à jour le 31.12.2020 à 12h01

Mobidys élargit son offre sur la plateforme BibliOdyssée, jusqu'ici dédiée aux bibliothèques publiques. D’ici la fin du mois de janvier, la start-up nantaise va lancer une collection de livres numériques au format FROG pour les enfants et adolescents atteints de troubles cognitifs spécifiques (dyslexie, dysorthographie, dyspraxie...). 

Créée il y a cinq ans par Nathalie Chappey, orthophoniste, Jérôme Terrien, freelance dans l'édition et Marion Berthaut, pilote de projet, Mobidys a déjà déployé la bibliothèque numérique SONDO, permettant de soulager l’effort cognitif de lecture. Déployée dans plus de 200 établissements scolaires, la solution SONDO accompagne l’élève dans son apprentissage.  

De son côté, BibliOdyssée sera dotée de fonctionnalités comme le surlignage des syllabes, l'espacement des lettres et des lignes ou un accompagnement audio. Inspiré des pratiques des orthophonistes, la plateforme numérique permet de réconcilier les enfants atteints de troubles cognitifs spécifiques (dyslexie, dysorthographie, dyspraxie...) avec la lecture. A travers une interface intuitive, elle offre au lecteur la possibilité de lire en totale autonomie et de personnaliser son confort de lecture.

La fondatrice évoque pour Livres Hebdo l’offre de BibliOdyssée et ses fonctionnalités entièrement numériques. 

Avec quels établissements collaborez vous ? 

Nous travaillons avec des bibliothèques municipales, bibliothèques départementales, médiathèques, qui ont pour objectif de couvrir plusieurs lieux de culture. Aujourd’hui, nous collaborons avec près d’une cinquantaine de points de lecture. Le monde de l'édition a vite été convaincu. Pour lancer notre projet de "frogisation", nous avons collaboré avec Bilboquet, Theatrales Jeunesse, Magnard Jeunesse, Seuil, Audiolib, Gulfstream, Points, Actes Sud, Thierry Manier, L’école des loisirs. Les éditeurs nous ont ouvert leurs portes. 

Photo MOBIDYS

Quels sont les livres proposés ?

Sur la plateforme numérique, nous mettons à disposition une centaine de titres dont des titres comme Bleu Toxic de Christophe Léon (Seuil), Amanda Crapota, L'apprentie sorciere de Philippe Muzo (Albin Michel Jeunesse), Frankenstein de Mary Shelley (Le livre de poche jeunesse), l’île du crane d'Anthony Horowitz (livre de poche jeunesse), Tillô - tome 1 Un torrent de bisons de Martial Caroff (Gulf Stream), Vue sur mer de Jo Hoestlandt (Magnard Jeunesse)...
Avec notre offre littéraire, nous tenions à avoir des livres qui sont pas forcément destinés aux dyslexiques. Nous avons donc choisi des livres pour tout le monde et qui vont être adaptés grâce à l’informatique avec des outils qui vont permettre aux enfants d’accéder au livre plus facilement sans toucher à la complexité du livre. Mais, BibliOdyssée n'est pas un réseau de livres dédié uniquement aux gens qui ont des difficultés à la lecture. Il s'agit plutôt de proposer une solution pour apprendre à lire dans le plaisir. 
 
Pourquoi avoir choisi le numérique pour BibliOdyssée ? 
 
L'informatique a un intérêt par rapport à l'handicap de l'enfant. Il va lui permettre d’apporter les outils dont il a besoin pour rendre le texte accessible. De cette manière, BibliOdyssée permet à l’enfant de ne pas se poser cette question et de disposer d’un certain confort de lecture. D’une séance à l’autre, l’enfant peut progresser. Notre application est une technologie d’assistance dans son processus de lecture. L’informatique ne va pas remplacer le papier et mais il va rendre le processus de lecture plus simple. Il va ainsi permettre à l’enfant de se plonger plus aisément dans l’histoire. 

Quels sont vos objectifs ?

D’ici un an, on espère collaborer 60-70 bibliothèques afin de proposer plus de livres pour le catalogue. On se fixe l’objectif de proposer une centaine de livres. Aujourd'hui, nous avons 70-80 titres et nous en ajoutons une dizaine par mois.
Chaque livre est un investissement parce qu’il faut l’enregistrer et synchroniser le texte avec le fond. Ensuite, nous enrichissons l'ensemble pour ajouter des informations non visibles mais qui vont permettre à l’utilisateur d’adapter le format comme il le veut.
La fabrication du livre est un investissement. De fait, nous avons sollicité des investisseurs pour développer davantage de livres.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités