Camille Froidevaux-Metterie : féministe incarnée | Livres Hebdo

Par Véronique Rossignol, le 31.01.2020 (mis à jour le 31.01.2020 à 00h14)

Camille Froidevaux-Metterie : féministe incarnée

Camille Froidevaux-Metterie. - Photo OLIVIER DION

La philosophe Camille Froidevaux-Metterie illustre son approche phénoménologique du féminisme par une enquête sur les seins.

A la parution, il y a cinq ans, de La révolution du féminin, un essai programmatique, Camille Froidevaux-Metterie se souvient que son approche phénoménologique, sa définition du féminin « comme un rapport au monde et à soi-même qui passe par le corps », avaient été accueillis avec un peu de circonspection : soupçon de verser dans l'essentialisme, retour suspect à des vieux sujets des années 70 (se

Lire la suite (3 590 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre