Nobel de littérature

Changement de direction à l’académie suédoise

Mats Malm - Photo BENGT OBERGER/CC BY-SA 4.0

Changement de direction à l’académie suédoise

Le professeur de lettres Mats Malm succède à l'écrivain Anders Olsson à la tête de l’institution qui décerne le prestigieux prix Nobel de littérature.

Par Nicolas Turcev,
Créé le 29.04.2019 à 15h07,
Mis à jour le 29.04.2019 à 16h00

L’Académie suédoise, qui décerne le prix Nobel de littérature, a nommé à sa tête le professeur de lettres Mats Malm, 54 ans, actuellement en poste à l’université de Göteborg, dans le sud-ouest de la Suède, où il enseigne la théorie littéraire. Il succède à l’écrivain Anders Olsson, qui dirigeait l’institution depuis juin 2018. Le nouveau secrétaire permanent de l’Académie remettra les Nobel de littérature 2018 et 2019 simultanément dans le courant de l’année, une première dans l’histoire du prix.
 
Cette annonce intervient un an et demi après le scandale de viol qui a plongé l’institution suédoise dans la tourmente, à l’automne 2017. En plein mouvement #MeToo, le photographe français Jean-Claude Arnault, marié à une académicienne, a été accusé d’avoir violé et agressé sexuellement plusieurs femmes. Il a été condamné en appel en décembre dernier à deux ans et demi de prison ferme pour viols.

L'Académie veut redorer son blason
 
L’affaire a provoqué des démissions en cascade au sein de l’Académie, notamment celle de la précédente secrétaire perpétuelle, l’écrivaine Sara Danius. Le tumulte provoqué par le scandale avait abouti au report d’un an de l’annonce du Nobel de littérature 2018. Depuis, l’institution remplace petit à petit les membres démissionnaires et cherche à redorer son blason, avec le soutien de la Fondation Nobel.
 
En mars, cette dernière indiquait que "même si restaurer pleinement la confiance [du public] prendra du temps, le conseil de la Fondation Nobel pense que les prérequis sont en place. Etant donné les réformes qui ont été implémentées et celles qui sont prévues, l’Académie suédoise a l’opportunité non seulement de mettre le passé derrière elle, mais également d’améliorer son fonctionnement dans le futur."

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités