International

China Literature enregistre des pertes record

Façade d'une librairie à Pékin, rue Qianmen - Photo SORAMIMI - CC BY-SA 4.0.

China Literature enregistre des pertes record

Le groupe chinois spécialisé dans l’édition numérique et la vente de livres en ligne a perdu 465 millions de dollars sur le premier semestre 2020.

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
Créé le 18.08.2020 à 17h09,
Mis à jour le 18.08.2020 à 18h00

La plus grande plateforme d’édition numérique chinoise, China Literature, a enregistré des pertes records de 465 millions de dollars (389 millions d’euros) sur le premier semestre 2020, malgré des revenus en hausse de 10%, rapporte Publishers Weekly. L’an dernier à la même période, l’entreprise avait réalisé un bénéfice de 55 millions de dollars (46 millions d’euros).

Le groupe, détenu par le géant chinois du multimédia Tencent, édite des livres numériques via plusieurs plateformes, dont la populaire application de lecture en ligne QQ Reading. Il possède également des sites de ventes de livres physiques et produit des séries télévisées et des long-métrages pour le cinéma.

Les pertes sont en large partie attribuées à la mauvaise gestion, en 2018, du rachat de la société de production New Classics Media pour 2,2 milliards de dollars (1,84 milliards d’euros). China Literature subit également les conséquences d’une dévaluation en bourse de près de 750 millions de dollars après que le gouvernement chinois a accusé, l’an dernier, ses filiales de publier des livres grivois.

Un business-model dysfonctionnel

Les dirigeants du groupe ont admis, dans un appel avec les investisseurs, que le business-model de l'entreprise était peut-être dysfonctionnel. Les revenus de la firme dépendent largement des micropaiements effectués par les lecteurs pour accéder à la lecture en ligne et des ventes de droits pour les publications physiques et les adaptations en série et en films des textes publiés sur sa plateforme. La crise du Covid-19 a fait chuter ces recettes de plus de 40% et les ventes de livres physiques ont baissé de plus de 50% sur le semestre.

Pour corriger le tir, China Literature pourrait envisager de renforcer sa présence anglophone. Le groupe recherche activement de nouveaux auteurs pour étoffer le répertoire du site de publication de romans en anglais Webnovel. En juin, le groupe a lancé un concours d’écriture sur sa plateforme avec, à la clé, 10000 dollars (8400 euros) de récompense.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités