Disparition

Christiane Besse, traductrice de William Boyd, James Baldwin et Maya Angelou, est morte

Christiane Besse et Philippe Rey - Photo Philippe Rey

Christiane Besse, traductrice de William Boyd, James Baldwin et Maya Angelou, est morte

Christiane Besse avait traduit l'oeuvre de l'auteur américain William Boyd. La traductrice s'est éteinte à l'âge de 94 ans. 
 

J’achète l’article 1.5 €

Par Thomas Faidherbe ,
Créé le 15.02.2021 à 19h06

Less éditions Philippe Rey ont annoncé "avec une grande tristesse" la disparition de la traductrice Christiane Besse, le 14 février à l'âge de 94 ans. Dans un hommage publié sur Facebook, Philippe Rey la décrit comme une traductrice "généreuse qui aida et forma plusieurs jeunes traductrices" et une "amie inconditionnelle". Elle a traduit les œuvres de nombreux grands auteurs américains, comme William Boyd (Seuil), James Baldwin (Stock) ou encore Maya Angelou (Noir sur blanc).

Née au Sénégal en 1927, elle débute sa carrière en tant que journaliste auprès de Pierre Lazareff, à France Soir. A l'approche de la soixantaine, elle entame une carrière de traductrice et d'éditrice dans les années1980. Elle fait ses premières armes au sein des éditions Ballard, avec les ouvrages de l'auteur américain William Boyd, dont elle a traduit presque tous les livres, depuis le tout premier Un Anglais sous les tropiques, qui le lança en 1985 .

Une traductrice devenue éditrice

Après avoir traduit Harlem Quartet de James Baldwin (Stock, 1987) et Les feux du Bengale d’Amitav Ghosh (Seuil, 1990), Christiane Besse est nommée à la tête de la collection "La Cosmopolite" chez Stock en 1991. De ce projet naîssent plusieurs titres de Joyce Carol Oates, tels que de  Cette saveure amère de l’amour en 1992 ou encore Blonde en 2000. La collection publie également les ouvrages d'André Brink et Jorge Amado.

Elle a aussi organisée des rencontres d'auteurs internationaux, notamment celui de Talisma Nasreen, en 1994, pourchassée par les islamistes en raison de ses écrits controversés. 
 
En 2002, elle rejoint le projet de maison d'édition de son ami Philippe Rey et devient responsable de la collection étrangère. Durant de nombreuses années, elle "s'investit avec passion" souligne Philippe Rey dans un communiqué. Ensemble, ils publient de nombreux auteurs, dont Joyce Carol Oates, Peter Ackroyd, Joyce Maynard.

Christiane Besse a récemment traduit Rassemblez-vous en mon nom de Maya Angelou (Noir sur blanc), Harlem Quartet de James Baldwin (Stock) et Un déluge de feu d'Amitav Ghosh (Robert Laffont).
 
 

Les dernières
actualités