Christophe Bouquerel, Milo Manara et la Caverne du Pont-d'Arc parmi les lauréats du Prix Historia 2015 | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 21.09.2015 à 21h48 (mis à jour le 22.09.2015 à 10h20) - 1 commentaire Histoire

Christophe Bouquerel, Milo Manara et la Caverne du Pont-d'Arc parmi les lauréats du Prix Historia 2015

La réplique de la Grotte Chauvet: la Caverne du Pont d'arc - Photo VINCY THOMAS

8 prix ont été remis dans la soirée du lundi 21 septembre au Petit Palais à Paris, récompensant cinq livres, une exposition, un jeu vidéo et un site patrimonial.

Ce lundi 21 septembre au Petit Palais étaient remis les Prix Historia dans huit catégories.
 
Le Prix du roman historique a été décerné à La première femme nue par Christophe Bouquerel (Actes sud). Le roman "donne la parole à une femme courtisane dans la Grèce antique" et dépeint un "tableau d'une érudition fabuleuse" selon le jury. Alexis ou la vie aventureuse du comte de Tocqueville de Christiant Kerdellant et L'instant de grâce d'Yves Vollier, tous deux chez Robert Laffont, étaient les deux autres romans finalistes.

Zénobie. De Palmyre à Rome, d'Annie et Maurice Sartre (Perrin) a reçu le Prix de la biographie historique. Perrin avait trusté les trois nominations finales avec Victor-Emmanuel III: un roi face à Mussolini de Frédéric Le Moal et Berthier. L'Ombre de Napoléon de Franck Favier.

Le Prix du roman policier historique est revenu à La Fille du bourreau d'Oliver Pötzsch (Jacqueline Chambon), qui faisait face à La pyramide de glace de Jean-François Parot (Lattès) et Black-Out de John Lawton (10/18).

Bayard jeunesse a emporté le Prix du livre jeunesse avec Le Mystère Velasquez d'Eliacer Cansino. L'éditeur était aussi en nomination avec Les Grandes Grandes vacances. Les Cahiers d'Ernest et Colette: 1939-1945 de Pascale Hédelin. Gallimard jeunesse était également en nomination avec Dans les yeux d'Anouch. Arménie, 1915, de Roland Godel.

Pour le Prix de la bande dessinée, le jury a choisi Le premier tome de Le Caravage, de Milo Manara, paru chez Glénat. Lors de la remise de prix, le jury a remarqué à travers cette oeuvre "l'un des chefs de fil de la bande dessinée italienne, qui retravaille les toiles du maître. Il s'agit d'une fidèle restitution historique et d'un hommage au peintre, une œuvre en soi...". Angel Wings de Romain Hugault et Yann (Paquet) et Waterloo, le chant du départ de Maurizio Geminiani (Glénat) étaient les deux autres finalistes.

Par ailleurs, les prix Historia ont récompensé "18e: au sources du design. Chefs d'oeuvre du mobilier. 1650-1790" (Château de Versailles) par le Prix de l'Exposition et This War of Mine (11 Bit Studios) par le Prix du jeu vidéo.

Enfin, un Prix spécial du jury a été décerné à La Caverne du Pont d'Arc, réplique de la Grotte Chauvet inaugurée en avril dernier. Le site ardéchois, qui a déjà accueilli 320 000 visiteurs en 4 mois (son objectif pour l'année), était face à la Frégate de la liberté, L'Hermione, et au Bosquet du Théâtre d'eau au Château de Versailles.

1 commentaire déjà posté

Nadine PELLETIER-NIEL - il y a 3 ans à 20 h 32

Je viens de lire votre article avec attention : ¿ Est-ce Bayard Jeunesse, ou bien Eliacer CANSINO et "Le Mystère Velásquez" qui a remporté ce prix Historia ..... ? Votre texte est tout à coup formulé différemment à cet endroit, c'est vraiment dommage. Bien à vous, Nadine PELLETIER-NIEL.

close

S’abonner à #La Lettre