Contre les mots en trop | Livres Hebdo

Par Sean James Rose, le 24.11.2017 avant-portrait > Vincent Almendros

Contre les mots en trop

Vincent Almendros - Photo PHOTO MARIE VUILLET

Vincent Almendros trace son sillon élégant et mystérieux avec un roman familial où le retour aux sources se charge de suspense.

Au sortir du Louvre, il allait s’engouffrer dans le métro. Sa mère l’appelle. Comme souvent avec elle, la communication risque de durer. Le téléphone ne passe pas très bien dans la rame, Vincent Almendros décide de rentrer à pied. Il prend la rue La Vrillière, arrive au niveau du numéro 4. L’adresse de l’héroïne de La vérité sur Marie de Jean-Philippe Toussaint dont il est un inconditionnel. La cu

Lire la suite (2 890 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre