Réouverture

Couacs au gouvernement sur la date de réouverture des librairies

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie - Photo CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE

Couacs au gouvernement sur la date de réouverture des librairies

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a déclaré lundi 16 novembre la réouverture prochaine des commerces, "une affaire de jours", selon lui. Pourtant, cet enthousiasme est isolé au sein du gouvernement. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Dahlia Girgis,
Créé le 16.11.2020 à 17h09,
Mis à jour le 16.11.2020 à 18h00

"La réouverture est plus une affaire de jours que de semaines" a déclaré Bruno Le Maire, invité de Pascal Praud sur la chaîne Cnews, le lundi 16 novembre. "On travaille sur un protocole sanitaire pour l’ensemble des commerces et de la grande distribution. Il doit être conclu vendredi et être opérationnel lundi prochain", a développé le ministre.

Plusieurs indicateurs témoignent d'un recul de l'épidémie de Covid-19, et le "pic de l'épidémie" serait en passe d'être atteint. Dans ce contexte, Bruno Le Maire, qui craint une colère populaire provenant des artisans-commerçants, laisse entendre que les commerces pourraient accueillir du public dès la semaine prochaine et donc pour le week-end du 27 novembre, celui du Black Friday

Cependant cette déclaration ne semble pas partager par tout le monde. "Pour le moment, nous n'en savons pas plus sur la date de réouverture, ni sur le protocole sanitaire qui sera mis en place", explique Morgane Le Guillou, du Syndicat de la Librairie Française (SLF). Le syndicat confirme continuer de travailler tout au long de la semaine auprès du gouvernement pour une réouverture dans de bonnes conditions pour les libraires.



La question du protocole sanitaire est toutefois complexe. Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture a exposé deux problèmes pour la réouverture des commerces face à Laurent Ruquier. Samedi 14 novembre sur France 2, la ministre a expliqué que le gouvernement souhaite éviter le déplacement d'un flux trop important de personne. De plus, le fait que le virus se pose sur des objets et se transmette par la suite complexifie la mise en place d'un protocole sanitaire. Quand l'anmateur lui a demandé si on pouvait espérer une réouverture des librairies le 1er décembre, elle a croisé les doigts pour affirmer qu'elle voulait y croire. Mais à aucun moment, elle n'a mentionné une date plus proche.

Le premier ministre Jean Castex avait déjà exclu la semaine dernière toute réouverture de commerce avant le 1er décembre, malgré les réclamations des commerçants. Point de vue partagé par la ministre déléguée chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher qui a déclaré ce matin sur Franceinfo qu'il serait "idéal de pouvoir permettre quelques réouvertures de commerçants au 1er décembre", mais "on n'y est pas encore et on fera tout pour ralentir la circulation du virus".





Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
p

Philippe

il y a 8 jours à 10 h 09

La ruée dans les librairies ... j'ai comme un doute sérieux. Mais pendant ce temps, les bureaux de tabacs continuent à fournir du poison.


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités