HISTOIRE/GASTRONOMIE

Création du prix Anthony Rowley

Anthony Rowley - Photo DRFP - ODILE JACOB

Création du prix Anthony Rowley

Un prix littéraire récompensant un livre sur la gastronomie sera décerné pour la première fois à Blois le 7 octobre lors des Rendez-vous de l’Histoire en hommage à l'historien et éditeur.
 

Par Claude Combet,
Créé le 19.09.2016 à 18h46,
Mis à jour le 19.09.2016 à 19h04

Un prix récompensant un livre d'histoire de la gastronomie voit le jour, baptisé "prix Anthony Rowley" en hommage à l'éditeur disparu il y a cinq ans. "Depuis 1998 se réunit chaque mois, à l’initiative de Dominique Missika, une confrérie amicale, gastronomique et historienne, dont l’un des membres fondateurs était Anthony Rowley. Après sa disparition le 27 octobre 2011, nous avons souhaité rendre hommage à ce gastronome et historien de haute volée en imaginant un prix littéraire" expliquent les organisateurs du prix portant le nom de l’historien et éditeur.

Le prix Anthony Rowley-Histoire et gastronomie récompensera donc un "ouvrage portant sur l’histoire de l’alimentation, notamment tout ce qui touche aux plaisirs de la table en France et dans le monde et un auteur pour l’originalité de son approche, sa rigueur scientifique et sa qualité d’écriture". Le premier sera remis le 7 octobre lors Rendez-vous de l’Histoire à Blois.

Huit titres, parus entre mai 2015 et mai 2016, ont été sélectionnés :
  • Le repas gastronomique des Français, sous la direction de Loïc Bienassis et Francis Chevrier, illustré par Marie Assénat (Gallimard)
  • A la table des moines, de Fabienne Henryot (Vuibert)
  • Le vin dans la cuisine, de Ségolène Lefèvre (Confluences)
  • Le pinard des Poilus. Une histoire du vin en France durant la Grande Guerre (1914-1918), de Christophe Lucand (Editions universitaires de Dijon)
  • Les contes de la table, de Massimo Mantanari (Seuil)
  • Le sel dans l’Antiquité, de Bernard Moinier et Olivier Wieler (Belles Lettres)
  • Festins, ripailles et bonne chère, de Florent Quellier (Belin)
  • La cuisine d’Istanbul au XIXe siècle, d’Ozge Samanci (Presses universitaires François-Rabelais/Presses universitaires de Rennes).
Le jury se compose de : Catherine Brice, Judith Burko, Elisabeth de Farcy, Patrice Gélinet, Emmanuel Laurentin, Laurent Lemire, Jean-Claude Lescure, Evelyne Lever, Patricia Martin, Sabine Melchior-Bonnet, Dominique Missika, Jean-Luc Pouthier, Maurice Sartre et Dominique Veillon.

Historien, Anthony Rowley a été éditeur d’Histoire et de documents chez Calmann-Levy, puis chez Plon-Perrin, et chez Fayard où il était depuis 2010 quand il est mort prématurément à l’âge de 59 ans. Auteur de nombreux ouvrages, il était aussi maître de conférences à Sciences Po, où il enseignait l’Histoire contemporaine et l’Histoire de la gastronomie.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités