Cyclo-Biblio 2019: Pont-Audemer | Livres Hebdo

Par Livres Hebdo, avec Jehanne Ducros-Delaigue et Gwendoline Le Corvaisier, le 03.06.2019 à 17h44 (mis à jour le 03.06.2019 à 18h00) Du Havre à Paris 3

Cyclo-Biblio 2019: Pont-Audemer

Cyclo-Biblio 2019 à Pont-Audemer

HaPar. C'est le nom de cette 6e édition de Cyclo-biblio, qui rejoint Le Havre à Paris du 31 mai au 6 juin 2019. La vélorution des bibliothèques s'arrête à Pont-Audemer avec Jehanne Ducros-Delaigue, biblothécaire à l'Université de Haute-Alsace, et Gwendoline Le Corvaisier, assistante à la bibliothèque du canton de Poole au Royaume-Uni.

Cyclobiblio s'est imposé depuis le départ comme une initiative eco-responsable : c'est par la force des mollets que les cyclothécaires vont de bibliothèque en bibliothèque, sur des centaines de kilomètres, et ce depuis six ans. Nous apprécions chaque année le contact avec la nature, les régions et leurs habitants, souvent sensibles à notre démarche. 

Cette année, nous avons même eu la surprise de recevoir une écocup, ainsi qu'un bento fabriqué à partir de fécule de blé, pour nos pique-niques en pleine nature. Cyclobiblio est donc plus écolo que jamais!

C'est pourquoi nous avons été particulierement sensibles, ce samedi, aux aspects très organiques des deux bibliothèques visitées : du bois, de la pierre, de la lumière naturelle...
 
Des nénuphars à la bibliothèque de Pont Audemer ?
La mediathèque de Honfleur, par exemple, construite en 1999, a un ameublement en bois clair, et une grande verrière qui inonde de lumière naturelle l'espace d'actualité. La mediathèque La Page de Pont-Audemer est quant à elle structurée par un grand escalier à vis en bois, qui accueille aussi des supports de communication. Le cœur de cet espace vivant est d'ailleurs figuré, conformément au projet de l'architecte, par un patio dont le sol est constitué de billes roses, effet visuellemennt frappant, surréaliste, mais aussi ludique.

Cette même bibliothèque accueille en ce moment une exposition d'une vingtaine de jeux traditionnels en bois, connus ou moins connus, qui a séduit un grand nombre d'entre nous! Les usagers ont accès à ces jeux simples mais passionnants et peuvent ainsi se réapproprier ces divertissements durables, quelque peu oubliés, mais finalement intemporels.

Deux autres éléments ont encore renforcé cette analogie à la nature aquatique propre à la région : l'architecture extérieure nous a rappelé des algues, les étagères de la ludothèque ont la forme du corail, et des ilots de poufs s'étalent a la façon de nénuphars colorés.  Ainsi, on voit qu'on n'est jamais si bien que dans une bibliothèque qui nous rappelle son lien avec l'extérieur.
close

S’abonner à #La Lettre