Proclamation

David Fortems, lauréat du prix Régine Deforges 2021

David Fortems - Photo ROBERT LAFFONT

David Fortems, lauréat du prix Régine Deforges 2021

Le prix littéraire récompense un premier roman et est doté de 3000 euros, grâce à la ville de Limoges.

Par Vincy Thomas,
Créé le 07.04.2021 à 19h04,
Mis à jour le 07.04.2021 à 20h00

Le prix 6e Régine Deforges a été décerné à Louis veut partir de David Fortems, premier roman paru à la rentrée littéraire 2020 chez Robert Laffont.

Porté conjointement par la Ville de Limoges et les enfants de l’auteure également co-présidents du jury, Camille Deforges-Pauvert, Léa Wiazemsky et Franck Spengler, le prix Régine Deforges récompense un premier roman écrit par un auteur francophone. La Ville de Limoges récompense le lauréat à hauteur de 3000 euros.

L'auteur raconte dans son livre la vie de Pascal, ouvrier dans une petite ville des Ardennes françaises, et de son fils Louis, un garçon calme et bon élève qui passe son temps dans les livres. Une passion presque obsessionnelle pour la littérature qui surprend dans leur entourage modeste. Tous deux mènent une vie tranquille, faite de silences complices. C'est du moins ce que pense Pascal jusqu'à ce que Louis soit retrouvé mort à la confluence de la Meuse et de la Semoy, où il a décidé de mettre fin à ses jours. Pourquoi un tel geste ? Que s'est-il passé ? Abasourdi et accablé, Pascal va peu à peu découvrir la vérité. Et bientôt, une évidence : son fils, dont il était si fier, était pour lui un parfait inconnu.

"Un roman aigu sur l’absence tragique de communication au sein d’une famille et le caractère implacable du déterminisme social" explique le jury, dont font aussi partie Marina Carrère d’Encausse, Julien Cendres, Noëlle Châtelet, David Foenkinos, Serge Joncour, Gilles Marchand, Daniel Picouly et Éric Portais.

David Fortems a vingt-quatre ans. Issu d'un quartier populaire de la banlieue parisienne et originaire des Ardennes, diplômé de l'École normale supérieure, il vit et travaille à Paris.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités