DC Comics renonce à publier une BD avec Jésus | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, avec AFP, le 20.02.2019 à 12h30 (mis à jour le 20.02.2019 à 13h00) Censure

DC Comics renonce à publier une BD avec Jésus

Photo MARK RUSSELL ET RICHARD PACE

L’éditeur américain a renoncé à publier un album mettant en scène le Christ après avoir été accusé de blasphème.

L’éditeur de bande dessinée DC Comics (Superman, Batman) a renoncé à publier un album imaginant le retour de Jésus sur terre et sa collaboration avec un super-héros, après une pétition zux Etats-Unis l'accusant de blasphème qui a recueilli plus de 230000 signatures.
 
La pétition a été lancée après la publication, début janvier, d'articles par les sites internet des chaînes de télévision Fox News, créée par Roger Allies, ancien conseiller de trois présidents Républicains, et CBN (Christian Broadcasting Network), fondée par le télévangeliste Pat Robertson, figure de proue de la droite conservatrice chrétienne américaine. "Cette bande dessinée blasphématoire ne doit pas être tolérée, écrit l’auteur de la pétition. L’histoire [de Jésus] ne devrait pas être ridiculisée dans le seul but de vendre des comics."
 
Intitulé Second Coming, le comics devait sortir le 6 mars. Le scénariste Mark Russell a imaginé les aventures du Messie après que Dieu l’a renvoyé sur terre afin de se former auprès du super-héros Sun-Man, son colocataire. Choqué de constater à quel point ses enseignements ont été dénaturés, le Christ tente de rectifier le tir.

Un comics pro-Christ
 
Dans un entretien au site Syfy Wire, l'auteur a expliqué que l'éditeur lui avait demandé des modifications importantes, qu'il a refusées. Il a ensuite critiqué la conduite des pétitionnaires : "Je pense qu’une fois que ces gens auront lu le livre, beaucoup d’entre eux seront embarrassés par leur réaction. En réalité, ce comics est très pro-Christ, étant donné qu’il s’agit d’un personnage qui offre une alternative à la violence [des super-héros]. […] Son superpouvoir, c’est l’empathie."
 
Le scénariste pense que "les fondamentalistes religieux et les critiques qui essayent d'empêcher [la parution de] Second Coming ne cherchent pas tant à protéger le Christ qu'à contrôler son message. Ils soupçonnent sans doute (à raison) que ce n'est pas le Christ qui est parodié mais eux-mêmes et leur façon de transformer son message de miséricorde envers les démunis en un instrument au service des puissants."
 
Mark Russell a indiqué que DC avait accepté de libérer les droits de Second Coming, que l'auteur prévoit de faire publier par un autre éditeur "le plus rapidement possible". Six albums de la série sont déjà prêts. Si les premiers tomes rencontrent un grand succès, le scénariste espère pouvoir en faire une série au long cours.
close

S’abonner à #La Lettre