Disparition

Décès de François Maspero : les réactions

François Maspero. - Photo VU / P.-O. DESCHAMPS

Décès de François Maspero : les réactions

Depuis l'annonce, dimanche soir, de la mort de l'éditeur et auteur François Maspero, décédé à son domicile samedi 11 avril à l'âge de 83 ans, les réactions de la profession se multiplient. Livres Hebdo les compile dans cet article, régulièrement mis à jour.

J’achète l’article 1.50 €

Par Marine Durand, Pierre Georges,
Créé le 13.04.2015 à 13h32,
Mis à jour le 13.04.2015 à 15h21

Jack Lang, président de l'Institut du monde arabe
"François Maspero, c'est plus qu'un éditeur, c'est plus qu'un écrivain. François Maspero c'est une légende qui incarne les vertus d'un engagement profond et radical", a indiqué l'ex-ministre et président de l'Institut du monde Arabe, Jack Lang, à l'AFP. 

Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication
La ministre de la Culture souligne le le rôle charnière de François Maspero "dans les combats menés au nom de la justice sociale et de la tolérance ". " C'est une grande figure de la littérature engagée, un immense intellectuel qui disparaît. Avec lui, l'édition politique perd un de ses symboles.  C'est à lui que l'on doit les célèbres éditions Maspero, autour de la fameuse librairie La Joie de lire, qui furent de tous les combats menés au nom de la justice sociale et de la tolérance. C'est dans les pages de ses auteurs et au cœur de ses collections engagées, véritables tribunes politiques et laboratoires d'idées, que toute une génération trouva l'inspiration et le moteur de la révolte.[...] Fleur Pellerin relève par ailleurs son action en tant que journaliste, écrivain et traducteur : "Dans son métier d'éditeur comme dans sa vie de journaliste, d'écrivain et de traducteur, il se faisait à la fois spectateur et acteur engagé, généreux et ouvert à la riche diversité de la scène littéraire à travers le monde. Témoin de lui-même et de l'Histoire, habité par une grande rigueur intellectuelle, il nous laisse des romans souvent autobiographiques comme Le Sourire du chat ou Les abeilles et la guêpe, qui représentent un travail sur la mémoire exemplaire."

Hugues Jallon, P-DG de La Découverte
Sous le titre "François Maspero, un héritage", Hugues Jallon, P-DG des éditions La Découverte, qui ont pris en 1983 la suite des éditions François Maspero, a rendu hommage lundi à l'éditeur :
"(...) François Maspero entretenait une relation complexe et douloureuse à son passé d’éditeur. Les nombreux ouvrages qu’il avait publiés vivent aujourd’hui pour une large part dans le catalogue des Editions La Découverte. A l’occasion de leur réimpression régulière et des nouvelles éditions, ils continuent d’incarner, au sein de la maison, un lien fort, avec l’histoire des Editions François Maspero. Une forme d’hommage quotidien à son travail et à ses engagements."  Evoquant ensuite la trajectoire singulière de François Maspero, marquée par la "lutte, (...) de celles qui incitent à ne pas céder au découragement face à l’époque et à poursuivre sans relâche les combats du présent", Hugues Jallon met en avant "l'héritage" laissé par l'éditeur, "qui avait commencé d’essaimer bien avant sa mort" et "demeure irremplaçable. Et vivant."

Le Syndicat de la librairie française
Le Syndicat de la librairie française, salue, lundi midi, la mémoire de François Maspero, "fondateur de la librairie La Joie de lire, éditeur et auteur". "Cette librairie fut, jusqu’à sa fermeture en 1976, un lieu incontournable pour de très nombreux étudiants, intellectuels, artistes  ou tout simplement lecteurs attachés aux causes que défendait François Maspero, au risque de la censure et de plusieurs attentats contre la librairie", rappelle le SLF avant de souligner l'empreinte laissée par le libraire dans la profession : "La librairie la Joie de lire aura marqué l’histoire de la librairie française et inspiré de nombreux libraires ayant décidé de tenter l’aventure de ce métier dans les années 70."


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités