Disparition

La romancière et comédienne Françoise Dorin est décédée vendredi 12 janvier des suites d'une longue maladie quelques jours avant son 90e anniversaire, a annoncé à l'AFP son petit-fils.

"Ma grand-mère est décédée ce matin à l’hôpital de Courbevoie (Hauts-de-Seine). Elle était malade depuis plusieurs années", a indiqué son petit-fils Thomas Mitsinkides, fils de Sylvie Poiret, la fille de Jean Poiret et Françoise Dorin.

Née le 23 janvier 1928, elle était la fille du chansonnier René Dorin. Françoise Dorin avait commencé sa carrière comme comédienne aux côtés notamment de Michel Piccoli et Roger Hanin.

Elle s'était ensuite mise à l'écriture (sans abandonner sa carrière de comédienne) devenant dans les années 1970 l'un des auteurs de théâtre les plus joués en France avec des pièces comme Vos gueules les mouettesUn sale égoïste, Le tournant, Le tube, Si t'es beau, t'es con, L'intoxe… Ses répliques ont été lancées par les plus grands acteurs de cette époque: Jacqueline Maillan, Edwige Feuillère, François Perrier mais aussi Jeanne Moreau, Jean-Claude Brialy sans oublier son compagnon depuis 1975, le comédien Jean Piat, aujourd'hui âgé de 93 ans.

Certaines de ses pièces étaient adaptées de ses propres romans comme Le tube (1975), L'intoxe (1980) ou L'étiquette (1983), tous parus chez Flammarion. Auteure de nombreux best-sellers, sa bibliographique comprend des titres populaires comme Va voir maman, papa travaille (Robert Laffont, 1976, adapté au cinéma en 1978 avec Marlène Jobert), Les lits à une place (1980), Les miroirs truqués (Flammarion, 192), Nini Patte-en-l'air (Robert Laffont, 1990), Les vendanges tardives (Plon, 1997)…

Elle a aussi écrit de nombreuses chansons pour des artistes comme Dalida, Juliette Gréco, Danielle Darrieux, Tio Rossi, Line Renaud, Mireille Mathieu, Claude François ou encore Céline Dion.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités