Décès de la romancière Sue Grafton | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 02.01.2018 à 16h57 (mis à jour le 02.01.2018 à 18h05) Disparition

Décès de la romancière Sue Grafton

Sue Grafton - Photo DR

L’auteure de la série des "Alphabet mysteries", romans policiers à succès, s’est éteinte à 77 ans des suites d’un cancer.
 

"L’alphabet s’achève maintenant au Y", a annoncé la fille de Sue Grafton sur la page Facebook de la romancière. L’auteure de romans policiers connue pour sa série des "Alphabet mysteries" est décédée le 28 décembre d’un cancer. Depuis le premier tome "A comme Alibi", paru en 1982 aux Etats-Unis, Sue Grafton relate les enquêtes de Kinsey Millhone, une ancienne policière devenue détective privée, en suivant l’ordre des lettres de l’alphabet. Le 25e tome, "Y is for Yesterday", vient de paraître en août au Etats-Unis chez G. P. Putnam’s Sons et marquera la fin de la série.

En France, les "Alphabet mysteries" ont été publiés chez Gérard de Villiers, aux Presses de la Cité, au Seuil et chez Pocket en version poche. La plus récente traduction remonte à la lettre "U" avec Un cadavre pour un autre: U pour usurpation, traduit par Marie-France de Paloméra (Seuil, 2011). Dans ce 21e volume de la série, Kinsey Millhone mène l’enquête sur un meurtre vieux de vingt ans en s’appuyant sur la mémoire confuse d’un des témoins réveillée des années plus tard par un article de presse.
 
Publiée dans 28 pays et traduite en 26 langues, la romancière a reçu de nombreuses distinctions, dont le Ross Macdonald Literary Award en 2004 ou encore, en 2008, le Cartier Diamond Dagger, prix britannique délivré par l’association des écrivains de romans policiers (Crime Writers’ Association) qui récompense l’ensemble de sa carrière littéraire.
close

S’abonner à #La Lettre