Disparition

Décès de l’écrivain Franck Balandier

Franck Balandier - Photo DELPHINE ARNOULD

Décès de l’écrivain Franck Balandier

Écrivain, poète, essayiste et éducateur pénitencier, Franck Balandier est décédé le 17 décembre 2020.
 

Par Pauline Gabinari,
Créé le 21.12.2020 à 16h33,
Mis à jour le 21.12.2020 à 17h00

Partagé entre la passion du mot et celle de l’éducation en milieu carcéral, Franck Balandier a, tout au long de sa vie, enrichi l’un de l’autre. Il est décédé le 17 décembre 2020 à 68 ans des suites d’un cancer.
 
Né à Suresnes, c’est à 14 ans que Franck Balandier publie son premier poème, « Le Désaxé », dans la revue Première Chance. Ses romans sont plus tardifs. Leur publication commence avec Les Nuits périphériques (Michel de Maule) en 1988 et s’étend jusqu’à un ultime ouvrage, Sing Sing : Musiques rebelles sous les verrous (Castor astral), dont la parution est prévue en février 2021.  
 
D’Apollinaire, à qui il voue une profonde admiration, à François Villon en passant par André Chénier, Franck Balandier explore les itinéraires de ceux qui ont fréquenté les prisons. Il y passe lui-même 40 ans, non derrière les barreaux mais en tant qu’éducateur puis directeur pénitentiaire et d’insertion.
 
Durant son passage à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, il conçoit et anime la première radio diffusée en interne dans le milieu carcéral. Baptisée Radio D2, des artistes tels que Maxime le Forestier ou Georges Moustaki y ont été invités.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités