Disparition

Décès de l'historien britannique Hugh Thomas

Hugh Thomas

Décès de l'historien britannique Hugh Thomas

Ce spécialiste de la Guerre d’Espagne, édité en France par Robert Laffont, est décédé le 7 mai à l’âge de 85 ans.

Par Cécilia Lacour,
Créé le 11.05.2017 à 14h03,
Mis à jour le 11.05.2017 à 15h00

Hugh Thomas, historien britannique spécialiste de la Guerre d’Espagne, est décédé le dimanche 7 mai des suites d'un AVC, à l’âge de 85 ans, a annoncé son fils au New York Times
 
Né le 21 octobre 1931 à Windsor (Royaume-Uni), Hugh Thomas étudie dans une école privée du comté du Dorset, dans le sud-ouest de l’Angleterre, à l’université de Cambridge et à la Sorbonne de Paris. Il travaille ensuite pour le Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth.
 
Publié en 1961, son premier ouvrage, La guerre d’Espagne : juillet 1936 - mars 1939, traduit en France chez Robert Laffont en 1985 et réédité en 1997 et 2009, remporte le prix Somerset-Maugham l’année suivante. Hugh Thomas rédige également des ouvrages, tous publiés en France chez Robert Laffont, relatifs au trafic d’esclaves aux Etats-Unis (La traite des Noirs : histoire du commerce d’esclaves transatlantique, 1440-1870, 2006), ou encore à l’histoire du Mexique (La conquête du Mexique, 2011).

Baron

Hugh Thomas est également professeur d’histoire, de 1966 à 1975, à l’université de Reading, avant de devenir, de 1979 à 1990, directeur du Centre d’études politiques à Londres, un think tank britannique proche de Margaret Tchatcher qui promeut l’économie de marché libre. En 1981, il devient pair à vie en étant nommé baron Thomas de Swynnerton, sur proposition de la "Dame de fer".

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités